WRC : Kalle Rovanpera sacré plus jeune champion du monde de l'histoire avec panache

Le Finlandais de 22 ans et son équipier Jonne Halttunen n'ont pas tremblé et fêté leur premier titre avec une splendide victoire en Nouvelle-Zélande.

Olivier de Wilde
WRC : Kalle Rovanpera sacré plus jeune champion du monde de l'histoire avec panache
©AFP

Jusqu'au bout, le tout jeune Kalle aura fait preuve de panache. Après deux épreuves difficiles en Belgique et en Grèce, le Finlandais qui fêtait à peine hier ses 22 ans s'est imposé pour la sixième fois cette saison ce matin à l'autre bout de la terre.

Le ciel et la pluie rendant le parcours boueux et plutôt typé Rallye GB l'ont aidé à limiter les dégâts et le balayage vendredi. Puis ce week-end, il a démontré qu'il était le maître de la glisse, lui qui a appris à rouler sur une Toyota Starlet propulsion sur la neige et la glace et participe de temps à autre
à des compétitions de « drift » (dérapage).

Malgré l'enjeu, le blondinet n'a pas tremblé. Ce dimanche encore il a signé deux des quatre ultimes meilleurs temps dont le dernier dans la Power Stage pour finalement s'imposer haut la main avec 34.6 d'avance sur son équipier Sébastien Ogier, l'octuple champion du monde à qui il succède au palmarès, vingt ans après le dernier Finlandais Marcus Grönholm. Ott Tanak, son dernier rival, complète le podium à 48.5, tandis que Thierry Neuville, peu à son affaire ici, doit se contenter de la quatrième place (sur cinq WRC terminant sans utiliser le Super Rally) à près de deux minutes (1.58.8) dont 15 secondes de pénalité pour abus du système hybride.

"C'est un soulagement", a déclaré Kalle assisté dans ses exploits par son compatriote Jonne Halttunen. "La saison a été fantastique. J'ai dû attendre un peu après quelques rallyes difficiles, mais le team n'a pas arrêté de me soutenir. Je tiens à les remercier pour avoir construit cette fusée

cette année."

C'est la quatrième année qu'un pilote Yaris est couronné après Ott Tanak en 2019, Sébastien Ogier en 2020 et 2021 et aujourd'hui Kalle Rovanpera battant de plus de cinq ans le record de précocité de Colin McRae qui avait remporté son premier rallye mondial ici en Nouvelle-Zélande en 1993 au volant d'une Subaru. La boucle est bouclée. Papa Harri peut être fier. Lui aussi a formé une fusée. Et il faudra se lever tôt pour retirer les lauriers du jeune Kalle dans les dix prochaines années...