Moto GP: l'Italien Bagnaia vainqueur en Malaisie mais pas encore sacré champion du monde

L'Italien Francesco Bagnaia (Ducati) a remporté dimanche le Grand Prix de Malaisie de vitesse pure et augmenté son avance sur son dernier rival pour le titre, le Français Fabio Quartararo qui, grâce à sa 3e place, ménage encore un peu un mince suspense jusqu'à la dernière manche de la saison de MotoGP, le 6 novembre à Valence.

Belga
Moto GP: l'Italien Bagnaia vainqueur en Malaisie mais pas encore sacré champion du monde
©AFP

Au classement général, Bagnaia compte désormais 23 points d'avance sur Quartararo (Yamaha), une victoire valant 25 points. Il n'aura donc besoin que de marquer deux points à Valence pour valider son titre, quelque soit le résultat de Quartararo. L'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia), 10e, et l'Italien Enea Bastianini (Ducati-Gresini), 2e de cette course derrière Bagnaia, ne peuvent plus viser le titre.

Parti de la neuvième position après avoir raté ses qualifications, Francesco Bagnaia est plus proche que jamais du titre pour succéder à Quartararo précisément après sa 7e victoire de la saison.

Bagnaia a signé un départ canon pour prendre la 2e place puis profité de la chute de Jorge Martin pour passer en tête et, si Enea Bastianini a un temps pris les commandes, le leader du Championnat est repassé devant quelques tours plus tard.

Lui aussi très loin au départ (12e) après avoir raté ses qualifications, Fabio Quartararo est remonté au 6e rang pour accrocher le podium qui retarde le sacre de Bagnaia.