L'état de santé du pilote américain Juan Manuel Correa, blessé dans l'accident de Formule 2 qui a coûté la vie au Français Anthoine Hubert le week-end dernier sur le circuit de Spa-Francorchamps s'est dégradé, a annoncé sa famille dans un communiqué samedi.

"Un syndrome de détresse respiratoire a été diagnostiqué (...) Malheureusement, cela a provoqué une insuffisance respiratoire aigüe", peut-on lire dans ce texte. "Juan Manuel est dans un état critique mais stable."

Le pilote de 20 ans "est actuellement dans une unité de soins intensifs spécialisée dans les problèmes respiratoires. Il a été mis en état de coma artificiel et bénéficie d'une assistance respiratoire qui utilise la technique d'oxygénation par membrane extra-corporelle (ECMO)."

Correa, dont la monoplace a percuté de plein fouet celle d'Hubert samedi dernier sur le circuit de Spa-Francorchamps, a été immédiatement opéré de fractures aux jambes et d'une blessure moins grave à la colonne vertébrale.

Mercredi, il a été transféré de Liège jusqu'en Grande-Bretagne dans une "unité de soins intensifs spécialisée". C'est là que son syndrome de détresse respiratoire aigüe a été diagnostiqué.

Les premières courses de Formule 2 depuis l'accident se tiennent ce samedi à Monza en Italie de 16h45 à 17h50 puis dimanche de 10h50 à 11h40.