Notre vice-champion GP2 a battu Vanthoor, Neuville et Martin pour le titre de Pilote belge de l’Année.

Animateur de la traditionnelle soirée de Gala des RACB Awards , hier dans l’Auditorium du Heysel en présence d’un millier de fans et adeptes de sport auto, Gaëtan Vigneron l’a répété : pour une raison ou l’autre, ils méritaient tous les quatre le titre : avec Stoffel Vandoorne (monoplace), Laurens Vanthoor (GT), Maxime Martin (DTM) et Thierry Neuville (rallye), la Belgique possède un sacré carré d’as du volant. Mais il fallait un seul vainqueur. Les votes du jury ont été plus serrés que jamais et c’est finalement notre vice-champion de GP2 Stoffel Vandoorne qui a franchi la ligne en tête et a reçu, des mains du président du RACB, François Cornelis, le trophée de Driver of the Year . C’est la deuxième fois après 2012 (il avait été couronné champion d’Europe de Formula Renault 2.0) que le Courtraisien de 22 ans décroche le titre honorifique de meilleur pilote belge de l’année.

"Je voudrais remercier tous les journalistes qui ont voté pour moi mais aussi toutes les personnes m’ayant soutenu durant cette belle année" , a déclaré celui qui succède au palmarès à Thierry Neuville. "Ce trophée ne va sans doute rien changer à mon futur, mais il aura une place de choix dans ma collection. Je tiens également à féliciter Laurens, Maxime et Thierry. Eux aussi ont réalisé une super-saison."

Vice-champion de GP2 cette année, meilleur rookie de la discipline depuis Nico Hülkenberg avec quatre victoires et quatre poles , notre compatriote a terminé la saison en boulet de canon. Et marqué bien plus les esprits que le champion Jolyon Palmer disputant sa 3e saison à ce niveau. Cependant, le membre du McLaren Jr Team devra plus que probablement encore postposer d’un an l’espoir de réaliser son rêve : devenir pilote de GP. Avec le retour des géants Honda et Alonso, il n’y a pas de place pour lui actuellement au sein de l’écurie de Woking. Il restera donc une saison encore sur le banc des réservistes tout en visant la couronne en GP2 avec ART. "Même si je me sens prêt pour la F1, je vais devoir encore patienter. Je ne peux malheureusement rien y faire. Sauf miracle, il n’y a pas de baquet libre pour l’instant. Mais dans douze mois, je serai encore meilleur. Et j’aurai, peut-être, le titre GP2 en poche. C’est en tout cas l’objectif pour 2015. Je reste confiant. J’aurai ma chance."

Il continuera donc dans un rôle de pilote d’essai McLaren (Magnussen est passé, lui, de titulaire à 3e pilote) qu’il assume pleinement. Même si l’on espère pour lui qu’il ne deviendra pas le nouveau Paffett ou Bird. "Boucler quatre tours en deux jours comme récemment à Abou Dhabi n’est pas très chouette pour un pilote, mais cela fait partie du travail. On est au tout début du développement d’un nouveau moteur. Il n’y a pas d’inquiétude à nourrir. Mon métier de pilote me plaît. J’adore pouvoir vivre de ma passion. C’est un privilège."

Même s’il demande quelques sacrifices : dans quelques jours, Stoffel s’envolera avec sa famille pour Dubaï où il passera les fêtes au soleil "car le ski est interdit dans mon contrat" . On ne peut pas tout avoir…


Lotterer mis à l'honneur

© DH

Achevant sa tournée des remises de prix (Dubaï, l’Angleterre, la France, l’Italie et l’Allemagne) sur sa terre d’adoption, en Belgique, le triple vainqueur du Mans (la troisième fois cette année) et pilote Caterham lors du dernier GP de Belgique de F1 à Francorchamps a encore été mis à l’honneur, hier soir, par le RACB en tant que  licencié belge

"C’est une vraie surprise qui me fait très chaud au cœur" , a déclaré le plus belge de tous les Allemands après avoir reçu un  Honorary Mention . Un garçon aussi doué que sympathique, adroit dans toutes les disciplines du sport auto et adorant notre pays où il vit toujours quand il n’est pas sur les circuits. Son papa Henri peut être fier là-haut…


Gino Bux, l'Espoir de l'Année

© Photonews

Vainqueur en début d’année du RACB Rally Contest, comme Thierry Neuville six ans auparavant, Gino Bux n’a pas eu la tâche facile en débutant d’emblée en Championnat d’Europe des rallyes aux commandes d’une Peugeot 208 R2, mais le jeune pilote de Francorchamps a été un bon élève. 

Un peu trop sur la défensive en première moitié de saison, il s’est lâché sur la fin pour terminer 4e du championnat junior en ERC et s’imposer dans cette catégorie dès son premier  Condroz . Ce prix décerné par les membres du RACB signifie certainement qu’il sera reconduit au sein du  RACB National Team  et aura droit à une deuxième année pour confirmer. Excellent lui aussi lors de ses débuts en Clio Cup Benelux, le vainqueur du Young Driver Clio Cup Challenge, Régis Gosselin, a terminé dans le sillage de Bux, à quelques points seulement. Les deux autres nominés dans la catégorie des Espoirs étaient Lorenzo Donniacuo (lauréat du BMW Clubsport Trophy) et Amaury Molle (2e Jr en rallye).


Audi WRT meilleur team

© Photonews

C’est certainement la moins grande surprise de la soirée. Pour la troisième fois en cinq ans après 2011 et 2013, le team Audi WRT a reçu l’ Award  de  Team of the Year . Difficile en effet de faire mieux que l’équipe de Vincent Vosse, Yves Weerts et René Verbist qui a remporté en 2014 sept titres sur huit possibles en  Blancpain . En plus de sa victoire aux 24H de Francorchamps, à Bakou lors des World Finals  et le week-end dernier à Andorre dans le cadre du Trophée Andros où WRT fait rouler une Toyota Auris 4x4 pour l’ex-pilote de GP Olivier Panis.


Loix premier derrière le carré d'as

© Belga

Voici ci-dessous le classement complet des 29 pilotes cités au moins une fois dans le  Top 10  des journalistes de notre jury. Comme déjà souligné hier, cela a été très disputé entre les quatre premiers. Classé dans cet ordre, Stoffel Vandoorne, Thierry Neuville, Laurens Vanthoor et Maxime Martin méritaient tous, pour une raison ou l’autre, le titre de  Driver of the Year .

Derrière ce carré d’as, notre champion de Belgique des rallyes et lauréat du sommet yprois, Freddy Loix, est le premier pilote  national . Le Limbourgeois devance le toujours populaire Marc Goossens (il a roulé aux États-Unis avec la Viper), le champion d’Europe Nascar Anthony Kumpen, Kris Princen, Maxime Soulet et Jérôme D’Ambrosio clôturant le  Top 10 . Les pilotes GT3 Nico Verdonck et Enzo Ide sont juste derrière, devant le  Rookie of the Year,  Gino Bux. À noter la 16e place du champion Clio, Régis Gosselin, devant le vice-champion des rallyes Cédric Cherain et… Max Verstappen qui n’est pas vraiment belge et ne devrait donc pas se trouver là. À clarifier pour 2015…

© DH