Victoire autoritaire de Lucas di Grassi à Tempelhof.

Stoffel Vandoorne pouvait espérer terminer sur le podium de l'ePrix de Berlin sur l'aéroport de Tempelhof. Mais son HWA se montrait hélas moins fringante que lors des essais. Pour preuve, son équipier Gary Paffett a terminé dans le ventre mou du peloton alors qu'il s'élançait dans le Top 5. Le Courtraisien s'est dès lors employé à défendre son os tant bien que mal et finissait finalement au 5ème rang, non sans avoir longuement brigué une place dans le tiercé de tête. Après sa médaille de bronze romaine, Stoffy signe son 2ème meilleur résultat en Formula E.

Nouvelle course à oublier pour Jérôme d'Ambrosio (Mahindra) dont les espoirs de titre se font de plus en plus minces. Le Bruxellois termine à une anonyme 18ème place après avoir perdu plusieurs places lors du premier tour. Guère mieux pour André Lotterer (Techeetah), contraint à l'abandon après avoir évolué sans cesse dans les profondeurs du classement.

La victoire est revenue à Lucas di Grassi (Audi) qui permet au clan d'Allan McNish de demeurer invaincu à Berlin après le succès de Daniel Abt l'an dernier. Le Brésilien, nouveau leader au championnat, s'est imposé avec autorité devant Sébastien Buemi (Nissan) qui aura résisté jusqu'au bout à Jean-Eric Vergne (Techeetah), auteur d'une course faste. Antonio Felix da Costa (BMW) finit 4ème.

Prochaine étape en Suisse avec l'ePrix de Berne le 22 juin prochain.