Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix d'Emilie Romagne, 13e des 17 manches du championnat du monde de Formule 1, dimanche sur le circuit d'Imola, où la F1 effectuait son retour après 14 ans.

Pour la 93e victoire de sa carrière (la 72e avec Mercedes), Lewis Hamilton a devancé son équipier chez Mercedes, le Finlandais Valtteri Bottas, 2e, un doublé qui permet à Mercedes de s'assurer du titre mondial des constructeurs pour la 7e fois de suite, un record dans l'histoire de la Formule 1, loin encore cependant des 16 couronnes de Ferrari. L'Australien Daniel Ricciardo (Renault), 3e, complète le podium.

L'écurie de Toto Wolff a remporté 11 des 13 Grands Prix de la saison, dont 9 à l'actif de Lewis Hamilton.

Le coup de théâtre de ce Grand Prix animé s'est produit à onze tours de l'arrivée avec l'abandon de Max Verstappen (Red Bull) alors qu'il était solidement accroché à la 2e place. "Quelque chose a lâché sur la voiture", a pesté le Néerlandais en quittant sa monoplace.

Lewis Hamilton, champion du monde en titre, conforte son avance au classement des pilotes, empochant en outre le point du tour le plus rapide, avec 282 points pour 197 à Valtteri Bottas et 162 à Verstappen.

Pour son 60e GP en Formule 1, le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) avait été le premier pilote contraint à l'abandon après 9 tours en raison d'un problème électrique ou moteur.

Le Français Esteban Ocon (Renault) a du lui jeter l'éponge à mi-course, au 31e tour, pour un problème de boîte de vitesse. Une mise sur la côté qui a fait sortir la voiture de sécurité virtuelle. Une situation qui a profité à Lewis Hamilton, alors 3e, pour changer ses pneumatiques et repartir devant Valtteri Bottas, son équipier chez Mercedes, leader jusque-là. Le Finlandais se faisait doubler dix tours plus tard par Max Verstappen qui devait sortir de la route le pneu arrière droit en lambeaux. Quelques instants plus tard, le Britannique George Russell (Williams) est parti à la faute derrière la voiture de sécurité qui devait prolonger sa présence sur la piste. La course a pu reprendre au 57e tour.

Mercedes rejoint au palmarès Lotus avec sept titres de champion du monde des constructeurs, pour 8 à McLaren, 9 à Williams et 16, donc, à Ferrari.

Le prochain rendez-vous en Formule 1 est prévu dimanche à Istanbul avec le Grand Prix de Turquie.