Le nouveau bolide écarlate a été révélé ce mardi soir dans l'opéra de Reggio d'Émilie.

Si Haas et Mercedes ont volé le départ ces derniers jours en révélant seulement les décos de leurs futures machines, la Scuderia Ferrari est la première écurie à présenter sa nouvelle monoplace pour la saison 2020 de Formule 1. C'est dans le Teatro Municipale de Reggio d'Émilie que la dernière-née de Maranello a été dévoilée devant les bonzes du constructeur du Cheval Cabré et ses deux titulaires Charles Leclerc et Sebastian Vettel.

Baptisée SF1000 vu que la Scuderia fêtera son 1000ème Grand Prix dans quatre mois au Canada, la monoplace écarlate a été réalisée sous la supervision de Mattia Binotto qui occupe toujours les fonctions de team principal et de directeur technique, avec le soutien de Laurent Mekiès comme team manager. Elle arbore toujours une livrée rouge mate, avec quelques touches de rosso-bianco-verde et des numéros de course rappelant ceux arborés par les bolides italiens dans les années 80. La SF1000 se démarque par ses contours plus fins que ceux de sa devancière. On remarque notamment un capot arrière très racé et agressif ainsi qu'un museau plus plongeant.

La saison 2020 doit marquer le regain de forme de Ferrari qui a été copieusement dominé l'an dernier par Mercedes, en plus d'avoir été menacé par Red Bull à plus d'une reprise. En 2019, les Rouges avaient terminé à la deuxième place du classement des constructeurs, avec 40% de points en moins que son rival argenté. Charles Leclerc avait terminé 4ème du championnat avec deux victoires inscrites en Belgique et en Italie, devant son équipier Sebastian Vettel victorieux à Singapour.

© DR