Comprenne qui pourra. Alors que les fans pourront se rendre où ils veulent sur le South Belgian Rally à Vresse-sur-Semois, les 24 Heures de Spa se dérouleront à huis clos. La recrudescence du nombre de cas de Covid-19 en Europe est évidemment la cause officielle de cette mauvaise nouvelle.

On n'en veut évidemment pas à SRO qui a tout tenté pour permettre au public d'assister au double tour d'horloge ardennais. Mais toujours est-il qu'on a du mal à comprendre ces règles à géométrie variable qui acceptent la présence du public sur certains événements sportifs et le refusent sur d'autres alors que les risques de contamination sont pourtant moindres. Absurde.

"Nous avons tout essayé pour mettre sur pied cet événement de très grande ampleur en respectant les divers protocoles et les contraintes sanitaires, très strictes", commente Laurent Gaudin, General Manager de l'épreuve. "Nous avons envisagé de très nombreuses pistes. En parallèle, le cahier des charges était de plus en plus exigeant et le nombre de personnes admises dans le public ne faisait que chuter. À un moment, il fallait se rendre à l’évidence et notre équipe a dû renoncer."

"Nous en sommes sincèrement désolés, car les fans font partie intégrante de la magie de nos 24 Heures. Nous savons aussi que nous allons devoir essuyer des critiques, mais il faut rappeler que SRO Motorsports Group n’est pas au-dessus des lois. Ceux qui avaient déjà acheté un ticket seront bien évidemment contactés très prochainement. Maintenant que la décision a été prise, nous devons désormais nous concentrer sur la partie sportive de la course."

Par ailleurs, SRO a publié l'horaire des 24 Heures de Spa qui est consultable ici. On retrouvera en annexe la Formule Renault, le TCR Europe, le Lamborghini Super Trofeo et le GT4 européen. Mais bigre, que le circuit de Spa-Francorchamps aura l'air triste dépouillé de son public...