Le ministre wallon de l'Economie, Serge Kubla, estime possible de sauver le Grand-Prix de Belgique de Formule 1 à Spa-Francorchamps en 2003. Il a annoncé qu'il avait obtenu vendredi du patron de la Formule 1, Bernie Ecclestone, une sorte de moratoire jusqu'à la mi-décembre.

C'est à ce moment que l'assemblée générale de l'instance suprême de la FIA devra trancher en ce qui concerne la date du Grand-Prix de Francorchamps, a-t-il rappelé. "D'ici le 12 décembre, a expliqué le ministre, une loi devra être votée pour que la Belgique s'aligne sur l'Europe en matière de publicité sur le tabac. Cela signifie que le Grand-Prix de Belgique pourra se dérouler avec les cigarettiers en 2003 mais également au cours des deux années suivantes", a-t-il encore ajouté. Serge Kubla invite dès lors le RACB a réunir très rapidement tous les présidents de partis francophones et néerlandophones pour trouver un consensus qui permettra d'aboutir au vote de la loi en question. "Dès que cette dernière sera sortie, Bernie Ecclestone s'engage à rencontrer les différentes écuries engagées en F1 pour leur faire admettre que l'on coure à Francorchamps en 2003".