Lewis Hamilton a remis les pendules à l’heure en remportant le Grand Prix de Styrie. Après avoir signé sa 89e pole position hier après-midi, le Britannique a mené l’épreuve de bout en bout. Il lance enfin sa saison après avoir terminé 4e la semaine dernière sur ce même circuit du Red Bull Ring.

Le sextuple champion du monde emmène un doublé Mercedes. Valtteri Bottas a en effet profité des ennuis de Max Verstappen, devant composer avec une Red Bull à l’aileron avant endommagé, pour prendre la 2e place. Le Finlandais sauve les meubles en conservant la tête du championnat. Max Verstappen sauve la médaille de bronze et marque ses premiers points de l’année après son abandon précoce de la semaine dernière.

Après dû résister au retour de Sergio Pérez (Racing Point), Alex Albon (Red Bull) échoue au pied du podium. Auteur d’une fin de course tonitruante, Lando Norris termine 5e. Le Britannique a dépassé in extremis Pérez qui a achevé les derniers kilomètres avec un aileron avant en compote. Le Mexicain est classé 6e, ce qui est un excellent résultat sachant que le Mexicain a été éliminé en Q1. Le Top 10 est complété par Lance Stroll (Racing Point), Daniel Ricciardo (Renault), Carlos Sainz (McLaren) et Daniil Kvyat (AlphaTauri).

Un seul Safety Car est intervenu pendant la course et ce dès le dernier tour. A la 1ère épingle du circuit, Charles Leclerc a accroché son équipier Sebastian Vettel. Le Monégasque avait son châssis touché tandis que l’Allemand voyait son aileron arrière partir en miettes. Zéro pointé pour les Rouges, comme lors du Grand Prix du Brésil 2019.

Le 3e abandon de l’épreuve concernait Esteban Ocon, en proie à des problèmes mécaniques sur sa Renault alors qu’il s’était qualifié en 5e position.

© AFP