Moteurs Le pilote Mercedes a dominé un Grand Prix de France sans aucune surprise, hélas.

Lewis Hamilton vainqueur pour la 79e fois, dixième victoire consécutive pour une Mercedes, cinquantième doublé des "Flèches d’argent" avec Charles Leclerc (Ferrari) pour compléter le podium, le tiercé de ce GP de France (on vous l’avait donné dans l’ordre sur dhnet.be samedi après-midi) n’aura pas rapporté grand-chose.

Une course trop prévisible, sans bagarre, mieux qu’un petit coup de rouge pour s’endormir à l’heure de la sieste.

Finalement, ceux qui ont le plus lutté, ce sont les fans pour rester éveillés ou ne pas éteindre leur poste pour profiter d’un bel après-midi ensoleillé.

(...)