Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a décroché la pole position du Grand Prix d'Espagne de Formule 1, 5e épreuve du championnat du monde, samedi après-midi sur le circuit de Catalogne à Montmelo, près de Barcelone. Il a couvert son meilleur tour en Q3 en 1:25.232, obtenant sa 35e pole à l'occasion de son 134e Grand Prix. Le lauréat des trois derniers Grands Prix a devancé son équipier l'Allemand Nico Rosberg, leader du championnat du monde, de 168/1000es de seconde.

L'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull-Renault) a réalisé le 3e chrono à 1.053 seconde.

Fernando Alonso (Ferrari), le favori local, a dû se contenter de la 7ème place.


Pénalité de cinq places pour Vettel sur la grille

Le quadruple champion du monde en titre, Sebastian Vettel, sera pénalisé de cinq places sur la grille de départ du Grand Prix d'Espagne de Formule 1, dimanche, en raison d'un changement de boîte de vitesses.

Ses mécaniciens devaient changer sa boîte de vitesse, qui a lâché samedi au début de la 3e et dernière partie des qualifications (Q3), ce qui a empêché le champion allemand de boucler le moindre tour rapide et de chasser la pole position.

Vettel a garé sa RB10 sur le côté, a indiqué à son écurie par radio qu'il n'avait plus de transmission, les drapeaux rouges ont été agités puis sa monoplace est rentrée au stand en dépanneuse.

Chaque boîte de vitesses doit effectuer au minimum cinq courses dans la saison, selon le règlement sportif et technique de la Formule 1, sauf si un pilote abandonne en course et change ensuite sa boîte, ce qui lui permet d'éviter une pénalité. C'était le cas de Romain Grosjean (Lotus) et Adrian Sutil (Sauber) en Chine, donc ils disputeront le GP d'Espagne avec une nouvelle boîte, mais sans pénalité.