Le Grand Prix de Formule 1 de Belgique se déroulera à huis clos le 30 août. L'organisation a officiellement annoncé cela mardi.

"La course se tiendra dans le strict respect des consignes sanitaires édictées par le Conseil National de Sécurité et en concertation avec les Gouvernements fédéral et wallon", peut-on lire dans le communiqué.

Le 15 mai dernier, le comité de concertation avait donné son feu vert à l'organisation de l'événement, permettant ainsi au promoteur de négocier avec Liberty Media, chargé de la promotion mondiale de la F1, pour couvrir le manque à gagner que va entraîner l'absence des spectateurs (près de 165.000 tickets avaient été vendus, NDLR).

"Le maintien de cet événement a été rendu possible grâce au travail et à la collaboration du Gouvernement wallon, du Circuit de Spa-Francorchamps, du RACB, de la FIA mais également de la FOM puisque ce Grand Prix sera organisé en dehors du contrat 'Promoteur' en cours et sans contribution financière de la Région wallonne", a expliqué Vanessa Maes, CEO de Spa Grand Prix. "Ce modèle inédit permettra au Circuit de Spa-Francorchamps, outil économique important en Wallonie, d'atténuer quelque peu les effets financiers de cette crise historique. Les conditions négociées permettent également de consolider la place du Grand Prix de Belgique dans le calendrier très prisé du championnat du monde de Formule 1 puisqu'elles incluent une prolongation de notre contrat 'Promoteur' actuel jusqu'en 2022".

"Le circuit de Spa-Francorchamps fait partie intégrante de l'histoire de la Formule 1. Il est inscrit au calendrier depuis la fondation du Championnat du monde en 1950 et est devenu au fil des ans l'un des circuits les plus mythiques du monde. En tant que tel, notre circuit national devait maintenir sa place dans le calendrier et ainsi jouer son rôle dans la poursuite du Championnat du monde 2020 ", a déclaré l'organisation.

Après tout, des ajustements ont dû être faits en l'absence de fans sur le circuit mythique. 165 000 billets ont été vendus à ce jour. "Spa Grand-Prix SA invite tous les clients titulaires d'un billet pour cette édition 2020 à consulter le site Internet www.spagrandprix.com. Ils y trouveront toutes les informations nécessaires pour transférer leurs billets à l'édition de 2021 ou demander un remboursement ", a expliqué l'organisation.

Reprise du championnat en Autriche

Le championnat du monde de Formule 1 débutera le week-end du 3 au 5 juillet en Autriche, pays qui accueillera une deuxième épreuve une semaine plus tard. La Formule 1 a officialisé mardi le calendrier des huit premières courses de la saison. Le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps se tiendra le 30 août.

Toutes les courses se disputeront à huis clos et "selon les procédures de sécurité les plus strictes".

La saison de Formule 1 n'a toujours pas commencé en raison du coronavirus. La première épreuve, initialement prévue le 15 mars en Australie, avait été annulée en dernière minute. Les courses suivantes ont également été reportées ou annulées. Mardi, les organisateurs ont pu présenter le nouveau calendrier.

Il y aura donc d'abord deux courses au Red Bull Ring de Spielberg, en Autriche, les 5 et 12 juillet. Le 19 juillet, la F1 se rendra en Hongrie. Le GP de Grande-Bretagne aura également droit à un double rendez-vous, les 2 et 9 août. Direction ensuite l'Espagne pour une course le 16 août.

Le circuit de Spa-Francorchamps accueillera la septième manche de la saison, le 30 août. Le GP d'Italie, le 6 septembre, est pour l'heure le dernier au programme.

"En raison de la fluidité actuelle de la situation COVID-19 au niveau international, la F1 finalisera les détails du calendrier élargi et espère le publier dans les semaines à venir avec l'espoir d'avoir un total de 15-18 courses avant de terminer la saison en décembre", a précisé la Formule 1. Les premières courses seront courues à huis clos. La F1 espère que "les fans pourront y assister à nouveau lorsque cela sera possible en toute sécurité".

Chase Carey, le président et CEO de la Formule 1, se dit "heureux de présenter un calendrier de huit courses d'ouverture". "Nous avons travaillé sans relâche avec tous nos partenaires, la FIA et les équipes, pour créer un calendrier révisé d'ouverture 2020 nous permettant de redémarrer les courses de la manière la plus sûre possible", a-t-il expliqué.