Après l'annonce de l'annulation pure et simple du Grand Prix de France et le maintien du Grand Prix de Grande-Bretagne le 19 juillet à huis-clos, le patron de la Formule 1, Chase Carey, a annoncé de son côté prévoir le début de la saison de F1 en Autriche du 3 au 5 juillet.

Le Grand Prix de France aurait dû se courir sur le circuit du Castellet le 28 juin. Cette 10e manche du championnat du monde 2020 n'aura pas lieu cette année ont annoncé les organisateurs plus tôt dans la journée lundi. Les mesures prises par les autorités françaises face à la pandémie de coronavirus ont contraint ceux-ci à prendre cette décision.

Chase Carey a annoncé dans la foulée qu'il était de plus en plus confiant en une reprise de la saison, prévoyant ainsi un premier Grand Prix en Autriche du 3 au 5 juillet. "En septembre, octobre et novembre, nous devrions courir en Eurasie, en Asie et aux Amériques et terminer la saison dans le Golfe en décembre avec Bahreïn avant la traditionnelle finale à Abou Dhabi, après avoir effectué entre 15 et 18 courses. Nous publierons bientôt un calendrier", a ajouté encore le CEO de la Formule 1 qui a ajouté que les premiers rendez-vous devraient se disputer à huis-clos.

Le Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne, le 19 juillet sur le circuit de Silverstone, a confirmé lui déjà qu'il le sera bien. "Je suis extrêmement déçu de vous dire que nous ne sommes pas en mesure d'organiser le Grand Prix de Grande-Bretagne devant les fans cette année à Silverstone", écrit le directeur du circuit, Stuart Pringle dans un communiqué lundi.

Le Grand Prix de Monaco avait lui été déjà annulé purement et simplement. Le circuit en ville ne permet pas de trouver une autre date dans le calendrier, ainsi que le Grand Prix d'ouverture à Melbourne.

Les rendez-vous à Bahrein, en Chine, au Vietnam, aux Pays-Bas, en Espagne, en Azerbeidzjan et au Canada ont été reportés. Le Grand Prix de Spa-Francorchamps, le 30 août, est dans l'expectative. Si le Centre national de crise a interdit toutes les manifestations avec public jusqu'au 31 août en Belgique, aucune décision n'a été prise concernant les événements sportifs. Des précisions pourraient intervenir cette semaine.