Le Brésilien Felipe Massa a remporté dimanche au volant de sa Ferrari le Grand Prix d'Espagne de Formule 1 qui s'est disputé sur le circuit de Catalunya, près de Barcelone. Grâce à sa deuxième place, le jeune prodige britannique Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) occupe désormais la tête du classement général des pilotes avec 30 points, dès sa première saison en F1.

La troisième place du GP d'Espagne revient à son coéquipier Fernando Alonso, double champion du monde. Avec ce podium sur ses terres, l'Espagnol suit Hamilton au général avec 28 points, soit un de mieux que Massa. La mauvaise opération de la journée est pour Kimi Räikkönen qui a dû abandonner.

Le week-end a été parfait pour le Brésilien qui a signé à nouveau un joli triplé avec la pole, la victoire et le record du tour. Vainqueur à Bahreïn le mois dernier, le pilote de la Scuderia n'a pas paru menacé pendant les 66 tours au cours desquels il a fait la course en tête. Après un départ assez chaud qui a vu Alonso perdre deux rangs après avoir touché Massa dans le premier virage mais aussi Hamilton doubler Räikkönen, ce dernier a dû jeter l'éponge au 9e tour, sans doute victime de sa transmission.

Massa a ensuite creusé l'écart sur ses rivaux grâce notamment aux ravitaillements, maîtrisant la chasse menée par l'écurie McLaren. Evoquant la touchette avec Alonso, il a dit: "C'était assez serré". "On s'est touché. On était très proches à l'abord du premier virage et il a essayé de me pousser à la corde. On a pris des risques tous les deux, mais j'étais à la corde. Si quelqu'un devait faire une faute, ç'aurait été lui".

Confirmant son statut de jeune prodige, Lewis Hamilton, 2e, a en tout cas non seulement fini sur le podium pour la quatrième fois en quatre GP, mais il a aussi pris la tête du classement général des pilotes alors que le protégé de Ron Dennis effectue sa première saison en F1. "On est en tête du championnat, alors je suis très heureux", a-t-il confié. "J'ai travaillé dur pendant tellement d'années pour ça (...) Etre dans une telle position, c'est un rêve. J'adore ça et j'ai besoin de continuer d'adorer ça".

Une joie partagée par son écurie qui est en tête du classement général des constructeurs avec 58 points devant Ferrari (49). Le prochain GP se disputera à Monaco le 27 mai.