La Fédération internationale automobile (FIA) rendra sans doute vendredi son verdict sur une requête de McLaren-Mercedes susceptible de remettre en cause le titre de champion du monde des pilotes de F1 du Finlandais Kimi Räikkönen, a indiqué jeudi une porte-parole. L'examen de la demande de l'écurie britannique par la commission internationale d'appel de la FIA a débuté jeudi, peu après 10h00 GMT, lors d'une réunion dirigée par quatre juges, a constaté l'AFP.

"En l'état actuel des choses, la décision sera rendue demain", a indiqué à la presse une porte-parole. McLaren-Mercedes conteste la décision des commissaires du Grand Prix du Brésil, le dernier de la saison, d'épargner Williams et BMW, coupables d'infraction au règlement sur le carburant.

Si la commission décidait de disqualifier ces écuries, Nico Rosberg (Williams-Toyota), Robert Kubica et Nick Heidfeld (Ferrari), pourraient se voir retirer leurs points. Or ils avaient tous terminé devant Lewis Hamilton, 7e. Le Britannique, qui a échoué à une longueur de Räikkönen, pourrait alors récupérer sur tapis vert le point lui permettant de ravir le titre au Finlandais de Ferrari.

Une telle issue semble toutefois peu probable et Hamilton s'y est lui-même opposé. BMW, McLaren-Mercedes, Williams et Ferrari étaient représentés à l'audition.