Lancées sur le coup de 15h ce samedi, les 24 Heures du Mans virtuelles ont dû être interrompues pendant une trentaine de minutes en raison d'un problème de serveur. Stoffel Vandoorne était classé troisième au moment de l'arrêt de la course.

Disputées ce week-end en lieu et place de l'édition réelle, qui a été repoussée aux 19 et 20 septembre prochains en raison de la crise du COVID-19, les 24 Heures du Mans virtuelles ont connu un coup d'arrêt en début de soirée. La direction de course (qui est la même que pour la véritable course) a été forcée d'interrompre l'épreuve à 19h46 en raison d'un problème de serveur. La course est repartie après une trentaine de minutes.

Au moment de l'arrêt, Stoffel Vandoorne, accompagné par le Français Norman Nato, l'Irlandais Eamonn Murphy et le Polonais Tomek Poradzisz, occupait la 3e place, dans le même tour que l'équipage de tête, composé de Max Verstappen, Lando Norris, Atze Kerkhof et Greger Huttu.

L'équipe belge E-Team WRT avec les Belges Dries Vanthoor, Fabrice Cornelis, Arne Schoonvliet et le Sud-Africain Kelvin van der Linde est 21e à un tour. L'équipe avait dominé le début de course mais van der Linde a perdu la connexion internet durant son relais. Enfin, Simon Pilate est 11e en GTE.