Plus de peur que de mal au final pour Fernando Alonso, victime d’une lourde chute, jeudi du côté de Lugano (Suisse), après avoir été renversé par une voiture alors qu’il soignait sa condition physique à vélo.

Heureusement casqué, le double champion du monde est toujours resté conscient.

Touché principalement au visage, le pilote espagnol a été rapidement transféré à l’hôpital de Berne où les médecins lui ont diagnostiqué une fracture de la mâchoire supérieure ainsi que des lésions dentaires.

"Fernando a été opéré avec succès ce vendredi matin au niveau de la mâchoire," a indiqué l’équipe Alpine dans un communiqué. "Tout s’est bien passé et les docteurs se veulent rassurants. Ils sont contents de l’évolution de ses blessures. Il va rester 48 heures en observation à l’hôpital. Après quelques jours de repos et de convalescence à la maison, il devrait pouvoir rapidement reprendre l’entraînement. Merci à tous ceux qui, comme nous, se sont inquiétés pour son état de santé. Mais vu les circonstances, nous pouvons vous confirmer que Fernando va bien."

Selon les pronostics de toutes les personnes compétentes qui l’entourent, il devrait pouvoir être remis sans problème pour les premiers tests hivernaux prévus à partir du 12 mars à Bahreïn.

"Il sera de retour à 100 % pour les essais et surtout pour le premier GP de la saison," confirme l’employeur de l’Asturien de 39 ans impatient de reprendre un départ en Formule 1 le 28 mars, après deux années d’absence des GP consécutives à cinq saisons de galère avec McLaren.

Sa trente-deuxième et dernière victoire au plus haut niveau du sport auto remonte au GP d’Espagne 2013 avec Ferrari. Il y a déjà huit ans…

Dans moins d’un mois, le "Matador" renfilera son casque. Et, au début, cela risque de faire mal. Plutôt au sens propre…