Le Grand Prix d’Emilie-Romagne été annoncé comme agité avec l’arrivée de la pluie avant le départ, et il le fut. L’épreuve disputée sur le circuit d’Imola s’emballa à la mi-course quand Lewis Hamilton (Mercedes) partit à la faute à Tosa en voulant doubler la Williams de George Russell.

Le champion en titre parvint à repartir mais perdit un temps précieux en devant changer son aileron avant endommagé. Quelques minutes plus tard, Russell et Valtteri Bottas (Mercedes) se télescopaient violemment à Tamburello. Les deux pilotes sont indemnes mais la direction de course brandissait le drapeau rouge au 34e tour au vu des innombrables débris jonchant la piste.

Max Verstappen parvint en revanche à se jouer des pièges pour se venger de la déception du Grand Prix de Bahreïn. Troisième sur la grille, le pilote Red Bull bondissait tel un diable de sa boite pour prendre aussitôt la tête au premier virage. Le Hollandais est resté en tête de bout en bout pour s’imposer avec une confortable avance, et revient à un point de Hamilton au championnat.

Lewis Hamilton a fait plus que limiter la casse. Neuvième à la relance après le drapeau rouge causé par son équipier, le Britannique a sonné la charge pour terminer à la deuxième place. LH44 a eu le dernier dans les derniers kilomètres face à son compatriote Lando Norris. Le pilote McLaren a offert une belle résistance pendant plusieurs tours face à la Mercedes rescapée. Il s’agit du deuxième podium en F1 de la carrière de l’espoir d’outre-Manche.

Ferrari échoue au pied du podium avec Charles Leclerc devant Carlos Sainz. Leclerc termine à moins de deux secondes de la troisième place. Sixième position pour Daniel Ricciardo (McLaren) devant Lance Stroll (Aston Martin), Pierre Gasly (AlphaTauri) revenu de nulle part après un début de course catastrophique, Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) et Esteban Ocon (Alpine).

Revivez la course: