On en connait un qui doit être très fier de son fiston. Quand il s'est présenté au départ de la course finale de la saison 2020 de Formule 2, Mick Schumacher savait qu'il pouvait se contenter d'une 8ème place assortie du meilleur tour pour s'assurer du titre, peu importe la position de son rival Callum Ilott. La bagarre promettait d'être épique entre les deux membres de la Ferrari Driver Academy.

C'est finalement la stratégie pneumatique qui a dicté sa loi à Sakhir. Prema Racing, l'écurie de l'Allemand, choisissait de faire rentrer son pilote à la mi-course pour lui mettre des pneus neufs dans l'espoir qu'il puisse finir en trombe. Pari perdu puisque le fils de Michael ne remontra jamais, se contentant d'une anonyme 18ème place. Ilott n'en profitait cependant pas. Le Britannique devait composer avec des gommes à l'agonie et chutait dans la hiérarchie pour finir 11ème. De quoi offrir le titre de champion 2020 de F2 à Schumacher !

Très ému en s'extrayant de sa monture, le futur pilote Haas décroche son deuxième titre en monoplace après la F3 européenne il y a deux ans. Mick a donc mis une saison pour prendre ses marques dans l'anti-chambre de la Formule 1 avant de monter en puissance et rafler la couronne. Face à une concurrence très coriace avec notamment Ilott, Tsunoda, Shwartzman et Mazepin, Schumi Jr n'a pas décroché un titre au rabais, loin de là. "Ce titre, je le dois à l'équipe Prema", commente Mick. "Je suis submergé par l'émotion et il me faudra quelques jours pour réaliser. Je suis si heureux et si reconnaissant !"

Pour la petite histoire, on retiendra que la dernière victoire de l'année est revenue à l'Indien Jehan Daruvala qui s'est imposé devant Yuki Tsunoda, vainqueur hier soir, et Dan Ticktum. Au championnat, Schumacher termine la saison avec 215 points contre 201 pour Ilott. Tsunoda est 3ème avec 200 unités devant Shwartzman (177) et Mazepin (164). En attendant, bravo Mick et champagne !