Le Polonais Robert Kubica, sorti de route à grande vitesse lors d'un petit rallye italien, souffre de "multiples fractures" au bras, à la jambe et à la main droite, a annoncé dimanche Lotus Renault, son écurie de Formule 1.

"Robert a subi un accident à haute vitesse ce matin (dimanche) alors qu'il participait aux rallye Ronde di Andora", a fait savoir Lotus Renault dans un communiqué.

"Après avoir fait l'objet d'examens médicaux approfondis, de multiples fractures lui ont été diagnostiquées à son bras, sa jambe et sa main droite", a poursuivi la structure luxembourgo-britannique.

"Il est actuellement opéré à l'hôpital Santa Corona de Pietra Ligure", a précisé Lotus Renault.

Kubica, 26 ans, premier pilote de l'écurie Lotus Renault en Formule 1, va vraisemblablement manquer le début de la saison, le 13 mars à Bahreïn.

Passionné de rallye, il participait à la Ronde di Andora, près de Gênes (Italie), au volant d'une Skoda Fabia S2000, plus puissante que les Renault Clio R3 qu'il avait pilotées l'an dernier au rallye Monte-Carlo et au rallye du Var.

Conscient quand il a été extrait de la voiture, il a été transféré en hélicoptère à l'hôpital, puis placé en soins intensifs et sous sédatifs, le temps d'effectuer tous les examens nécessaires.

L'auto ayant tapé du côté gauche, celui du pilote, son copilote, Jakub Gerber, est indemne.

Kubica rejoignait la ligne de départ de l'une des dernières épreuves spéciales chronométrées, au volant de sa Skoda Fabia S2000 de l'équipe DP Motorsport, quand il est sorti de la route à pleine vitesse, à 4,6 km du départ, et a percuté le mur d'une petite église.

L'accident a eu lieu dans la localité de San Lorenzo, sur la commune de Testico.