Moteurs

Le triple champion du monde a marqué au fer rouge l'histoire de la F1

La grande famille du sport automobile sera en deuil cette fin de semaine à Monaco. Après Charlie Whiting, disparu à la veille du premier GP à Melbourne, un autre membre éminent du monde de la F1 s'est éteint ce lundi, victime d'une enième opération aux reins. Niki Lauda était âgé de 70 ans et père de quatre enfants.

Triple champion du monde en 1975, 1977 et 1984, Niki Lauda était surtout connu et populaire pour avoir survécu à un horrible accident lors du GP d'Allemagne 1976 au Nürburgring. Brûlé vif, défiguré, l'Autrichien était célèbre dans le monde entier et est redevenu un héros admiré et respecté par toutes les générations grâce au film « Rush » sorti en 2013 et retraçant sa carrière et son fameux duel face à James Hunt en 1976, l'année de son crash. Il signait d'ailleurs encore régulièrement des autographes et posait pour des selfies avec sa célèbre casquette rouge cachant une partie de ses brûlures et cicatrices. « Je veux quatre millions de dollars, » avait-il déclaré à Ron Dennis lors de son retour chez McLaren en 1982. « Un pour mon talent et mes deux titres, les trois autres pour ma tête. »

(...)