L'Espagnol remplacera Daniel Ricciardo chez les Jaunes dès l'an prochain.

Coucou, le revoilou ! Après deux années loin des paddocks des Grands Prix, Fernando Alonso effectuera son grand retour en Formule 1 à compter de la saison prochaine. Comme c'était dans l'air depuis un moment, l'Espagnol a succombé aux sirènes du Renault F1 Team pour remplacer Daniel Ricciardo, en partance pour McLaren. L'Asturien fera équipe avec le Français Esteban Ocon et a signé avec l'écurie basée à Enstone jusqu'en 2023.

Fernando Alonso et le losange, c'est une histoire d'amour qui s'est malheureusement terminée en eau de boudin. El Naño fut en effet le grand artisan des succès du losange lors de son premier retour en Formule 1 en 2002. Protégé de Flavio Briatore, Alonso a passé une première saison dans l'ombre de Jarno Trulli et Jenson Button avant d'être titularisé à la place du Britannique en 2003. Une première victoire sera décrochée en Hongrie. La suite, on la connaît: 16 autres victoires, et surtout deux titres de champion du monde suivront. Revenu au bercail en 2008 après une fugue ratée chez McLaren, Fernando ne put hélas compter sur une monoplace en mesure de lui permettre de viser le titre. Fin 2009, il fait définitivement ses adieux à Renault pour relever le défi Ferrari.

Douze ans plus tard, revoilà donc Alonso à Enstone. Évidemment, le contexte sera très différent puisque ses mentors Flavio Briatore et Pat Symonds ne sont plus là depuis longtemps. Et Esteban Ocon ne sera pas un équipier commode. Mais à bientôt 39 ans, l'Espagnol n'a plus rien à perdre et le challenge Renault est appréciable. Offrir enfin aux Jaunes le premier podium qu'ils attendent depuis 2016 et le début de leur deuxième retour à temps plein est tout le mal qu'on lui souhaite.