Depuis quelques jours on sentait qu’une première hiérarchie s’était établie dans le paddock MotoGP. Séance après séance trois noms apparaissaient systématiquement dans le top 6: Marquez, Quartararo et Viñales. Un trio qui a confirmé son statut de leader, voire de candidats au titre, dès cette première séance de qualification de la saison.

Lors de la première tentative de chrono c’est Marc Marquez qui s’est élancé en tête, la Honda ayant besoin de plus de tours que les Yamaha et les Suzuki pour faire monter le pneu arrière en température, mais c’est Fabio Quartararo qui a fixé le première temps référence. Un temps immédiatement amélioré par le pilote Honda, resté en piste et rebattu par le Français lors de son deuxième tour lancé. Au moment de rentrer au stand pour monter un nouveau pneu le bras de fer était entamé. Maverick Viñales s’est joint au duo dans le deuxième run, améliorant un nouveau meilleur temps réalisé par Marc Marquez jusqu’à ce que dans les dernières secondes Fabio Quartararo mette tout le monde d’accord en réalisant un nouveau record de la piste. De quoi installer deux Yamaha devant la Honda en première ligne.

"L’objectif était de partir en première ligne, de rester devant au départ et de pousser le plus fort possible pour créer un écart rapidement", expliquait Maverick Viñales plus que jamais candidat au titre.

Quartararo, Viñales et Marquez confirment qu’ils sont les plus rapides de ce début de saison, ils s’élanceront devant Bagnaia, étonnant 4e, et Miller, les deux pilotes satellites Ducati devant la deuxième Honda pilotée par Crutchlow. Belle performance pour KTM avec Pol Espargaro, 7e devant Dovizioso le chef de file Ducati et Alex Rins premier pilote Suzuki dont la participation au Grand Prix est incertaine suite à une luxation de l’épaule droite consécutive à une chute.

Dix pilotes sont dans la même seconde que le poleman, sans Rossi 11e, une déception pour le Doctor comme celles qui accompagnent les résultats de Petrucci, 14e, de Johan Zarco 20e qui s’était montré très rapide sur la Ducati Avintia aux essais libres. Le petit frère de Marc Marquez s’élancera lui de l’avant-dernière position. On savait que les Yamaha seraient en embuscade cette saison, reste à confirmer sur la durée d’un Grand Prix. Mais une chose est sûre, avec le trio Marquez-Viñales-Quartararo, la course sera extrêmement rapide.