Le circuit spadois peut reprendre partiellement ses activités et essais. Mais toujours pas de course avant l'ELMS début août.

Alors que du côté de Zolder où cela tourne déjà aujourd'hui (avec une journée Skylimit et demain avec une douzaine de voitures de courses attendue pour une journée d'entraînements) on a quelque peu anticipé, au circuit de Spa-Francorchamps on a plus prudemment attendu les décisions et précisions du Conseil National de Sécurité de ce mercredi pour annoncer la prochaine réouverture de la piste, ce lundi 18 mai, date correspondant au début de la phase 2.

Les essais privés et autres "incentives" pour des groupes de maximum 20 personnes (par stand où la limite fixée par le circuit lui-même sera nettement moindre) pourront donc reprendre. Si Francorchamps mettra un peu de temps à tourner à nouveau à plein régime, cela va faire du bien à toutes les personnes dont les activités dépendent du circuit d'entendre à nouveau vrombir les moteurs.

Melchior Wathelet, Président du Conseil d’administration: « En tant qu’outil public, notre priorité depuis le début de la pandémie est la sécurité et la santé de tous et le restera bien évidement. Le Circuit de Spa-Francorchamps a donc mis en place une série de mesures (masques, visières, gel hydro-alcoolique, logistique, médicales, plan d’accès et de circulation….) afin de se conformer aux directives édictées par les autorités pour garantir la protection de la santé de ses clients, organisateurs, employés, commissaires et partenaires. »

Nathalie Maillet, CEO: « Je remercie l’ensemble des acteurs oeuvrant de près ou de loin aux activités du Circuit et qui sont restés solidaires, patients et surtout responsables dans cette situation inédite. Les directives pour assurer la sécurité et la santé de tous seront appliquées en totale coordination avec nos organisateurs. Par ailleurs, nous bénéficions des conseils de notre service médical. Notre personnel est également parfaitement informé des mesures mises en place et qui devront être respectées. »

A noter enfin que selon cette décision du CNS, les évènements sportifs (style Biker Classics, sans course ni prise de chronos) sont interdits jusqu’au 30 juin et que les compétitions sportives restent elles, interdites jusqu’au 31 juillet.

Les conditions pouvant évoluer, le Circuit de Spa-Francorchamps s’adaptera, le cas échéant, en fonction des décisions du Conseil National de Sécurité. Notons que pour lundi prochain, l'événement Curbstone affiche déjà complet et que la réservation d'une deuxième journée a déjà été demandée.