BRUXELLES Le Prince héritier du Royaume de Bahrein, Cheikh Salman ben Hamad al-Khalifa, a annoncé, samedi à Monza avoir scellé un accord avec le grand patron de la Formule 1, le Britannique Bernie Ecclestone, pour organiser un Grand Prix dans son état pétrolier à partir de 2004. Le Grand Prix de Bahrein pourrait alors se substituer, dans le calendrier, au Grand Prix de Belgique de Spa-Francorchamps, menacé par l'entrée en vigueur en 2003, de l'interdiction de la publicité sur le tabac avec trois ans d'avance sur la date d'entrée en vigueur d'un tel texte au niveau de l'Union européenne.

Le ministre wallon de l'Economie Serge Kubla a réagi à cette annonce. Pour lui, il convient que la Belgique ne laisse pas passer sa chance.

`Savoir si ce grand prix prendra la place de celui de Belgique, c'est trop tôt pour le dire. Pour 2004, la loi concernant l'interdiction de la pub pour le tabac en Belgique doit être changée et si cela se fait, nous serons tranquilles une fois pour toutes. Les chances de la Belgique dans ce dossier sont jouables mais il ne faut pas les gaspiller car si nous n'arrivons pas à un accord au niveau belge, nous perdrons le grand prix et nous ne pourrons pas le récupérer´, a notamment déclaré Serge Kubla.

Pour le ministre de l'Economie, l'accord pour l'organisation d'un grand prix au Bahreïn n'est pas une surprise. Deux nouveaux grand prix étaient en effet très probables depuis quelques semaines, à savoir ceux du Bahreïn et de Chine.

`Notre grand prix présente un côté spectaculaire et attrayant, donc Bernie Ecclestone souhaite le conserver, mais il est sous la pression des écuries qui n'arrêteront la publicité pour le tabac qu'en 2006. Nous avons convenu lors du grand prix de Belgique avec le ministre Daerden et Bernie Ecclestone qu'il faudra trouver une nouvelle date pour le grand prix 2003 et que nous ferions tout pour modifier la loi concernant le tabac pour la période 2004-2006. Il y a en tout cas un accord entre le PS et le MR pour demander aux partenaires de la future coalition gouvernementale de faire cet effort. En échange, Zolder pourrait obtenir une manche du championnat du monde de vitesse moto´.

Celui-ci a également estimé que d'autres grands prix sont plus menacés que celui de Belgique en cas de modification de la loi pour le tabac `car la qualité ou la rentabilité de ces grands prix est moins importantes´. s

© Les Sports 2002