L'Italien Jarno Trulli (Renault) occupera la première place sur la grille de départ du Grand Prix de Belgique, quatorzième des dix-huit épreuves du Championnat du monde de Formule 1, dimanche sur le circuit de Spa-Francorchamps.

Trulli a obtenu la seconde «pole» de sa carrière cette saison, après celle de Monaco, en devançant Michael Schumacher (Ferrari), l'autre Renault de Fernando Alonso, la McLaren-Mercedes de David Coulthard et la Sauber de Giancarlo Fisichella.

Trulli, comme Alonso, a profité d'une accalmie pour réaliser le meilleur temps. Michael Schumacher, lui, a dû composer avec la pluie qui s'était remise à tomber, manquant la «pole» pour 72 millièmes de seconde.

L'Allemand n'en est pas moins bien placé pour l'emporter dimanche, et surtout pour conquérir son septième titre mondial, le cinquième consécutif. Il suffit à Michael Schumacher de devancer son coéquipier Rubens Barrichello de deux points. Or le Brésilien, en commettant une erreur à la chicane du «Bus stop», avant la ligne d'arrivée, s'est retrouvé relégué en troisième ligne (6e temps).

Aidé par le ciel les Renault sont mieux placées que jamais dans la lutte pour la deuxième place face aux BAR-Honda. Jenson Button et Takuma Sato n'ont pu faire mieux que 12e et 15e, une déception aussi grande que le camp Williams-BMW, le Colombien Juan Pablo Montoya et le Brésilien Antonio Pizzonia étant à peine mieux situés en 11e et 14e positons sur la grille.

Si la pluie a présidé à la journée de samedi, les services météorologiques de la région prévoient un temps sec pour la course dimanche.