Williams présente sa F 1 bulldozer
© EPA

Moteurs

Williams présente sa F 1 bulldozer

Olivier de Wilde

Publié le - Mis à jour le

L'écurie britannique de Formule 1 Williams- BMW a créé la première grosse surprise de la saison 2004 en dévoilant, hier, à Valence, sa toute nouvelle FW 26.

Une monoplace au look tout à fait révolutionnaire se distinguant surtout extérieurement par son museau très court et par sa double quille (les triangles de suspension inférieurs sont séparés de chaque côté de la coque) formant une immense bouche destinée à avaler un maximum d'air s'engouffrant directement vers le diffuseur. Vue de face, la FW 26 reprenant le concept twin-keel a la gueule effrayante - les Britanniques ont eu vite fait de la baptiser requin marteau ! - et inédite d'un bulldozer roulant pelle abaissée. On peut être certain que ce nez drôlement profilé doit bien respirer. Et apportera à la F 1 de Ralf Schumacher et de Juan Pablo Montoya toute l'efficacité dont ils auront besoin pour venir à bout de la nouvelle McLaren-Mercedes MP 4/19 et surtout de la Ferrari F 2004 du sextuple champion du monde Michael Schumacher. «Ce lancement aujourd'hui a plus de significations que les précédents, a confié l'ingénieur en chef Gavin Fisher. Nous avons mis énormément d'efforts dans cette voiture. Nos espérances sont immenses.»

Il ne l'a pas dit mais l'a pensé tellement fort qu'on l'a entendu: après avoir échoué deux années de suite à la 2e place du championnat des constructeurs, Frank Williams veut décrocher au moins un des deux titres, de préférence celui des marques (sa politique d'égalité des chances entre ses pilotes, la rivalité interne et le départ annoncé de Montoya en 2005 ne vont pas favoriser les chances du Colombien et de son équipier allemand chez les conducteurs), en 2004.

Être prêts à temps

«A l'analyse, nous avons perdu les deux couronnes en 2003 pour n'avoir pas su être prêts et compétitifs à temps, affirme le patron de l'écurie. Il nous a fallu plusieurs GP pour comprendre et exploiter à 100pc le potentiel de la FW 25. Et lorsque nous avons commencé à nous imposer, il était déjà trop tard. Pour battre Ferrari, il fallait oser. Nous l'avons fait avec cette FW 26 qui débutera ses véritables premiers essais mercredi à Jerez. Il nous restera alors deux mois pour être au point. Capable de gagner dès la toute première course en Australie.» Première monoplace 2004 officiellement présentée même si la McLaren-Mercedes MP 4/19 tourne déjà depuis plusieurs semaines, la FW 26 dont les pontons sont également moins imposants grâce à un système de refroidissement revu ne compte pas que sur son plumage novateur pour séduire. Côté ramage aussi on a beaucoup travaillé avec une nouvelle boîte de vitesses et un moteur P 84 particulièrement affûté. «Avec la nouvelle réglementation limitant le nombre de V 10 à un par week-end de Grand Prix, la fiabilité va s'avérer prépondérante, souligne Mario Theissen, le directeur sportif de BMW Motorsport. Malgré ce nouveau paramètre, nous n'avons pas trop fait de compromis. Et nous espérons toujours proposer le moteur le plus puissant du plateau.»

Avec l'apparence, la puissance et la robustesse d'un véritable bulldozer, la nouvelle Williams-BMW devrait pouvoir ramasser les succès à la pelle...

© Les Sports 2004

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous