Plus de 20.000 personnes étaient présentes samedi à Dunedin, en Nouvelle-Zélande, à l'occasion de la première rencontre de Super Rugby Aotearoa après la crise du coronavirus. Elles ont pu assister à la victoire 28-27 des Otago Highlanders contre les Waikado Chiefs.

Dimanche, 41.000 fans sont attendus pour le duel à Auckland entre les Blues et les Hurricanes.

Les autorités locales ont annoncé en début de semaine que la Nouvelle-Zélande ne comptait plus aucun cas actif de Covid-19. L'archipel du Pacifique Sud, qui compte une population de cinq millions d'habitants, a dénombré 1.504 cas confirmés et 22 décès.

Le public était autorisé sans limitation dans les stades néo-zélandais, faisant du Super Rugby la première compétition sportive professionnelle à permettre à ses équipes de jouer devant des fans.

Le Super Rugby Aotearoa est une version resserrée du Super Rugby qui opposait des franchises de Nouvelle-Zélande, d'Australie, d'Afrique du Sud, d'Argentine et du Japon avant sa suspension prématurée en mars à cause de l'épidémie de coronavirus. Il ne rassemble actuellement que les cinq franchises néo-zélandaises et se veut un substitut temporaire à la compétition internationale. DCM/YDC/