Jacques Borlée: "En tant que père, cette édition du Mémorial sera un grand moment"

Jacques Borlée était fier au moment de s'exprimer devant la presse, à trois jours du Mémorial Van Damme où ses fils Jonathan, Kevin et Dylan s'aligneront en individuel sur 400 mètres.

belga
Jacques Borlée: "En tant que père, cette édition du Mémorial sera un grand moment"
©Photonews

Jacques Borlée était fier vendredi au moment de s'exprimer devant la presse, à trois jours du Mémorial Van Damme où ses fils Jonathan, Kevin et Dylan s'aligneront en individuel sur 400 mètres.

"C'est la première fois de leur vie que Jonathan, Kevin et Dylan s'aligneront sur une même course en individuel. En tant que père, ce sera pour moi un grand moment de voir mes trois fils présents sur la même course au Mémorial Van Damme. Même si Dylan pointait le bout du nez en début de saison, je n'avais jamais imaginé les voir tous les trois aussi tôt au Mémorial Van Damme."


 L'entraîneur Borlée a ensuite vite repris le dessus sur le père Borlée. "Kevin et Jonathan sont encore très fatigués des Mondiaux. Franchement, sous sommes surpris de voir que certains athlètes sont capables de courir aussi rapidement aussi tôt après les Mondiaux. J'appelle d'ores et déjà le public à les encourager vivement vendredi. On compte sur lui pour essayer de courir vite", a poursuivi Jacques Borlée. "Nous avons deux avantages sur nos adversaires: le soutien du public et l'absence de déplacement. Se rendre à l'étranger est en effet toujours fatigant." Jacques Borlée attend une belle course de son cadet Dylan, pour son premier Mémorial. "Dylan est en forme, il termine fort la saison. On va lui mettre un peu de pression...", a conclu Borlée le sourire en coin. 

Jonathan Borlée : "J'espère trouver l'énergie pour courir vite"

Jonathan Borlée, passé à deux centièmes du podium des Championnats du monde cet été, prendra le départ du 400 mètres du Mémorial Van Damme vendredi fatigué. "Mais on ne peut pas faire l'impasse sur un tel événement. J'espère trouver l'énergie pour courir vite", a-t-il confié mardi à la presse.Jonathan Borlée a vécu une saison difficile et n'a pas caché son besoin de vacances, mardi à trois jours du Mémorial Van Damme à Bruxelles. "Mais ne vous méprenez pas: j'ai envie de courir au Mémorial", a-t-il confié. "Et vite, qui plus est. Cette saison a été exigeante. J'ai mis beaucoup de temps avant de trouver de l'aisance. Nerveusement, c'était épuisant. Toute l'année a été compliquée. On verra ce que ça donne vendredi." Jonathan espère que le public belge lui donnera des ailes. "On ne peut pas faire l'impasse sur un tel événement. Je ne suis pas impressionné par l'ambiance, mais c'est quelque chose qui fait énormément plaisir et porte un athlète." Jonathan est également revenu sur sa quatrième place aux Mondiaux et la déception qui en a résulté. "Si j'ai digéré les deux centièmes qui me séparent du podium? Je suis obligé. Mais je serai content de mettre cette année derrière moi, prendre des vacances pour ensuite me préparer pour les Championnats d'Europe de Zürich où je veux décrocher le titre de champion d'Europe", a conclu le plus rapide des trois frères Borlée cette saison. 

Kevin Borlée: "Prendre un maximum de plaisir"

Kevin Borlée, très fatigué comme son frère Jonathan après les Mondiaux de Moscou cet été, va essayer de prendre un maximum de plaisir au Mémorial Van Damme vendredi. D'autant plus qu'il s'alignera avec ses frères Jonathan et Dylan.

"Mais à la différence du relais, ce sera chacun pour soi. Nous sommes tellement concentrés pendant la course qu'on ne peut pas faire attention aux autres. Cette année, la course n'est pas Diamond Race. Mais le Mémorial, c'est un super stade et un public formidable. On va essayer de s'amuser un maximum", a confié Kevin.

"La semaine dernière à Zurich, je n'ai jamais été dans la course (7-ème en 45.59, NDLR). J'espère avoir les jambes ce vendredi car c'est tout de même le Mémorial Van Damme. Nous évoluons à domicile, on a envie de bien faire. Même si je suis fatigué après les Mondiaux et que l'ensemble de la saison a été compliqué."

Les vacances toutes proches et un repos bien mérité n'ont pas empêché Kevin de déjà évoquer la saison prochaine. "Les Championnats d'Europe seront notre gros objectif l'année prochaine. Nous espérons être présents tous les trois en individuel. C'est tout à fait réalisable. Dylan a très faim et dispose de la plus belle marge de progression de nous trois. Mais avec Jonathan, on va encore essayer d'évoluer pour courir toujours un peu plus vite."