La Montoise Elise Vanderelst championne d'Europe du 1.500m: "Je peux à peine le croire"

Elise Vanderelst a été sacrée championne d'Europe du 1.500m aux championnats d'Europe d'athlétisme en salle, samedi à Torun en Pologne.

Belga

Elise Vanderlest s'est imposée en 4:18.44 au terme d'une course parfaite et très autoritaire. Elle s'est lancée dans un long sprint pour devancer l'Allemande Hanna Klein (4:20.07) en argent et l'Espagnole Marta Perez (4:20.39) en bronze. La Britannique Holly Archer (4:19.91), deuxième sur la piste, a été disqualifiée.

C'est la troisième médaille belge après le doublé historique au pentathlon réussi la veille par Nafissatou Thiam (Or) et Noor Vidts (Argent).

Elise Vanderelst avait réussi vendredi le troisième temps de sa série, en 4:10.49, repêchée au temps, et disposait du cinquième temps de l'ensemble des finalistes.

La Montoise, 23 ans, avait porté le record de Belgique à 4:05.71 à Liévin dans le nord de la France le 9 février dernier.

Championne de Belgique en salle et en plein air et championne de Belgique de cross court en 2019 aussi, Elise Vanderelst avait récolté l'argent à l'Euro espoirs de 2019 en plein air en 2019 et fut 4e des Mondiaux juniors à Bydgoszcz en 2016.

"Je peux à peine le croire"

Elise Vanderelst était aux anges après sa "course de rêve". "Je peux à peine le croire. Je ne m'y attendais pas du tout parce que hier en série ce fut compliqué et j'ai dû dépenser pas mal d'énergie. Avec mon coach, on s'était mis d'accord sur un plan tactique et on avait décidé que je reste à la corde. Quand j'ai vu qu'il y avait un trou, je m'y suis glissé", a raconté la Montoise, 23 ans, en zone mixte après son titre européen.

"J'ai accéléré pour me mettre à l'avant du petit groupe. Guerrero est passée devant moi encore, mais je savais que je pouvais aller la chercher. Je l'avais déjà battue. Je me suis mise devant et j'ai fait ma course parce que je pensais qu'elle était encore toujours dans mon dos", a ajouté Elise Vanderelst qui se sera imposée de façon très autoritaire. Elise Vanderelst garde les Jeux Olympiques de Tokyo comme objectif majeur de sa saison, mais elle doit encore se qualifier. "Pour l'instant, je ne le suis pas encore, mais je pense que cette victoire va me rapporter pas mal de points (pour le classement mondial qui sert de base aux qualifications, ndlr), même si le chrono n'est pas extraordinaire. Déjà, je n'étais pas mal classé, donc oui les JO, c'est mon objectif cet été."