De "superbes" à "pyjamas" ou "sièges de bus"... La tenue des athlètes belges à Tokyo fait du bruit

La délégation belge a fait son entrée dans le Stade Olympique de Tokyo vendredi vers 22h15 locales (15h15 en Belgique) lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo.

La Rédaction (avec Belga)

La Belgique était la 163e nation à faire son entrée dans l'enceinte olympique, entre le Pérou et la Pologne, l'ordre des pays étant déterminé par l'alphabet japonais. Vingt-deux athlètes belges et un réserve ont participé à la cérémonie d'ouverture, en tête desquels les deux porte-drapeaux, Nafissatou Thiam, championne olympique de l'heptathlon, et Felix Denayer, vice-champion olympique de hockey, portant un seul drapeau noir-jaune-rouge.

Une tenue qui fait du bruit

A noter que si les athlètes masculins portaient une tenue classique (costume-cravate), les sportives belges se présentaient pour leur part dans une robe ou une combinaison rouge avec de multiples inscriptions ("Tokyo" et "Belgium" entre autres). Ces dernières tenues ont d'ailleurs fait réagir sur la toile.

Certains internautes ont salué l'originalité du choix: "Superbes", "Elégantes", "La Belgique est la seule nation européenne assez audacieuse pour amener du fashion aux JO"...), pouvait-on notamment lire dans les commentaires. 

 

 


Par contre, d'autres n'ont pas hésité à se moquer ou à ironiser sur ces tenues portées par nos athlètes féminines: "Les créateurs de costumes belges voulaient s'assurer que les athlètes n'oublient pas d'où ils viennent et où étaient les Jeux olympiques, alors ils ont écrit la Belgique et Tokyo sur les vêtements encore et encore", "Belgique, pourquoi as-tu dû faire ça avec la tenue des femmes", "L'uniforme belge ressemble à un siège de bus", "Les tenues ont l'air mignonnes même si elles ont l'air de porter une sorte de pyjama (désolé)"...