La judoka violemment giflée par son coach réagit à la polémique: "On dirait qu’il ne frappe pas assez fort" (VIDEO)

L’Allemande Martyna Trajdos a pris la défense de son entraîneur.

La judoka violemment giflée par son coach réagit à la polémique: "On dirait qu’il ne frappe pas assez fort" (VIDEO)
© D.R.
La Rédaction (avec AFP)

L'athlète allemande Martyna Trajdos a tenu à réagir ce mardi à la suite d'une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux. On y voit la judoka se faire secouer vigoureusement par son coach et recevoir deux gifles avant de monter sur le tatami pour son combat en -63 kg. Des images qui ont beaucoup fait réagir, certains dénonçant la violence de cette méthode.


À la suite de ces réactions, l'athlète a pris la défense de son coach . "On dirait qu’il ne frappe pas assez fort", a ironisé Trajdos en republiant la vidéo sur son compte Instagram. "J’aurais aimé pouvoir faire les gros titres pour d’autres raisons aujourd’hui. Comme je l’ai déjà dit, c’est le rituel que j’ai choisi avant la compétition ! Mon entraîneur fait juste ce que je veux qu’il fasse pour me motiver !"

"Ne vous inquiétez pas les gars !", a-t-elle ajouté en story sur le réseau social. "C’est ce que j’ai demandé à mon entraîneur de faire donc, s’il vous plaît, ne le blâmez pas. J’ai besoin de ça avant mes combats pour être réveillée."

Finalement cette technique n'aura pas porté ses fruits puisque l'Allemande a été sortie quelques instants plus tard par sa concurrente.

La fédération internationale de judo met en garde l'entraîneur

A noter que la fédération internationale de judo (IJF) a tout de même émis un "sérieux avertissement officiel" à l'entraîneur. "Le judo est un sport éducatif et un tel comportement qui va à l'encontre du code moral du judo ne peut être toléré", a réagi l'IJF mercredi.