Natation: or et record olympique pour l'Australienne Titmus, Ohashi et Ledecky également sacrées

Plusieurs finales se disputaient cette nuit dans le bassin de natation.

Natation: or et record olympique pour l'Australienne Titmus, Ohashi et Ledecky également sacrées
©Belga
Belga

Or et le record olympique pour l’Australienne Ariarne Titmus sur le 200 m nage libre

L’Australienne Ariarne Titmus a remporté mercredi la finale du 200 m nage libre après avoir déjà décroché l’or sur le 400 m nage libre plus tôt dans ces Jeux olympiques de Tokyo.

Titmus a également signé un nouveau record olympique en signant un temps de 01:53:50. Le précédent record était détenu par l’Américaine Allisson Schmitt (01:53:61).L’Australienne a devancé la nageuse de Hong Kong Bernadette Haughey et la Canadienne Penny Oleksiak. L’Américaine Kathleen Ledecky a particulièrement déçu en ne finissant «que» 5e de la course.


La Japonaise Ohashi remporte le 200 m quatre nages

La Japonaise Yui Ohashi s’est offert un doublé mercredi en remportant le 200 m quatre nages, après avoir gagné dimanche le 400 m quatre nages, devant les jeunes Américaines Alex Walsh et Kate Douglass.

La nageuse de Hikone, 25 ans, a bouclé la distance en 2 min 8 sec 52, devançant dans les derniers mètres Walsh (2:08.65) et Douglass (2.09:04). La reine des épreuves quatre nages, la Hongroise Katinka Hosszu, a fini 7e (2.12:38).


L’Américaine Katie Ledecky remporte le 1500 m, nouvelle épreuve aux Jeux

L’Américaine Katie Ledecky, déjà quintuple championne olympique, a surmonté mercredi matin la déception de sa cinquième place sur 200 m nage libre pour s’adjuger le premier titre du 1.500 m, qui fait son apparition aux Jeux.

Archi-favorite, avec les dix meilleurs chronos de l’histoire sur cette distance, la nageuse a fait toute la course en tête pour s’imposer (15:37.34) devant sa compatriote Erica Sullivan (15:41.41) et l’Allemande Sarah Kohler (15:42.91).


Le Hongrois Kristof Milak remporte le 200 m papillon

Le Hongrois Kristof Milak a écrasé la finale du 200 m papillon pour décrocher à 21 ans le premier titre olympique de sa carrière, tout en battant le record olympique de Michael Phelps, mercredi à Tokyo.

Champion du monde en titre et recordman du monde, Milak a nagé en 1 min 51 sec 25 pour devancer le Japonais Tomoru Honda (1:53.73) et l’Italien Federico Burdisso (1:54.45).