Wout van Aert  va décompresser après les JO: "D'abord du repos, puis préparer les Mondiaux"

Le Campinois a dû se contenter de la 6e place du chrono. Mais il quitte les Jeux avec une superbe médaille d’argent.

Wout van Aert  va décompresser après les JO: "D'abord du repos, puis préparer les Mondiaux"
©BELGA
David Lehaire

Il est passé comme une balle devant le parterre de journalistes qui attendaient qu’il donne ses impressions. Comme tous ses collègues, Wout van Aert a franchi la ligne d’arrivée comme une fusée. Ce n’est qu’une centaine de mètres plus loin qu’il s’est arrêté avant de faire demi-tour et de descendre de sa machine. Il venait de boucler un effort solitaire de 44,2 bornes. Un effort qui ne lui avait pas permis d’aller chercher sa deuxième médaille olympique après celle de la course en ligne de samedi.

“Probablement que la plus grande fraîcheur de mes concurrents a fait la différence”, concède van Aert. “Mais je ne regrette pas du tout mon parcours.”

Et pour cause : le double vice-champion du monde repartira de Tokyo avec une belle breloque d’argent dans la valise. “Je ne peux pas me plaindre de mon bilan. Ce n’est pas donné à tout le monde de décrocher une médaille d’argent.”

Il va pouvoir la savourer en famille. “Je vais d’abord me reposer à la maison. Puis, nous partirons tous les trois (NdlR : avec sa femme et son fils) en montagne. Je ferai un stage de huit jours afin de me préparer pour les Championnats du monde. Cela me semble être le bon moyen d’avoir un nouveau pic de forme.”

Lors de ces Mondiaux, il pourrait également doubler course en ligne et chrono, même si rien n’est arrêté. “Remco a dit que je méritais la deuxième place belge sur le chrono (NdlR : champion de Belgique, Yves Lampaert est certain de la sienne) ? Je laisse le sélectionneur décider. Mais il est certain que j’aimerais en être.”

Comme il aura tout le temps de recharger ses batteries, mentales et physiques, d’ici-là, on peut d’ores et déjà se dire qu’il faudra compter avec lui fin septembre pour le chrono (le 19 à Knokke) et lors de la course en ligne (le 26 à Louvain). Ce, d’autant plus qu’il jouera à domicile.