Triathlon: Jelle Geens vise le podium du relais mixte après "des montagnes russes d’émotions"

Privé de l’épreuve individuelle de lundi en raison de deux tests positifs au Covid-19, Jelle Geens, arrivé mardi au Japon, va enfin pouvoir lancer ses Jeux olympiques, ce samedi, grâce au relais mixte.

Triathlon: Jelle Geens vise le podium du relais mixte après "des montagnes russes d’émotions"
©Belga
Alan Marchal

"Ces derniers jours, je suis passé par toutes les émotions, raconte le triathlète belge. J’avais l’impression d’être sur des montagnes russes. Quand j’ai su que je ne pourrais pas défendre mes chances en individuel, je l’ai mal vécu. Je me souviens avoir passé une mauvaise journée. Mais dès le lendemain, je me suis repris en main car j’avais très envie de peaufiner ma condition en prévision de ma prochaine course, même si je ne savais pas encore s’il s’agirait du relais."

Désormais "totalement concentré sur le relais" et bien décidé à profiter pleinement de ses deuxièmes Jeux olympiques, le pilier des Belgian Hammers – qui avoue qu’il était "trop pénible" de regarder la course des hommes – compte bien tout donner pour aider la Belgique à monter sur le podium, ce samedi.

"Nous ne sommes clairement pas les favoris de la course mais ça ne doit pas nous arrêter, estime-t-il. Sur papier, même s’il y a au moins quatre équipes bien plus fortes que la nôtre, nous pouvons espérer obtenir une médaille. Comme souvent dans ce genre d’épreuve, tout va se jouer sur des détails."

Après le forfait de Jelle Geens, la 4e place de Marten Van Riel et la blessure de Claire Michel - qui a "recouru normalement" -, les Belgian Hammers ont donc à cœur de vaincre le signe indien ce week-end dans le Marine Park d’Odaïba.