Le relais belge qualifié pour la finale du 4x400m mixte, les Etats-Unis et la République dominicaine réintégrés !

Notre quatuor a terminé à la troisième place de la première série qui avait vu, dans un premier temps, la disqualification des États-Unis et de la République dominicaine.

La Rédaction

Le relais du 400m mixte belge s'est qualifié à la place pour la finale de ce nouveau relais olympique. Notre quatuor, composé d'Alexander Doom, Imke Vervaet, Camille Laus et Jonathan Borlée a réalisé un nouveau record de Belgique pour le 4x400m mixte en 3:12:75.

Après deux relais, la Belgique passe en 5e position alors que le témoin est passé dans les mains de Camille Laus qui a réussi à grappiller une place avant de transmettre à Jonathan Borlée qui également gagné une place pour qualifier notre relais en troisième position. Mais quelques instants plus tard, les relais américains et dominicains ont été disqualifiés, faisant remonter les Belges à la première place de sa série devant l'Irlande et l'Allemagne.

Dans la seconde demi-finale, la Pologne s'est offert le record d'Europe pour se qualifier au même titre que les Pays-Bas et la Jamaïque. La Grande-Bretagne et l'Irlande ont été repêchées au temps.

La Belgique participera donc à la finale avec le 5e temps des engagés. Une finale dans laquelle on ne retrouvera donc pas les États-Unis et la République dominicaine mais aussi de l'Italie, championne du monde en titre de la discipline.


Les USA et la République dominicaine réintégrés

Alors que les chances de médaille avaient augmenté pour notre relais, nos athlètes se réveilleront avec une mauvaise surprise ce samedi matin, à Tokyo: les USA et la République dominicaine ont finalement été réintégrés en vue de la finale de ce relais mixte. La décision n'a pas (encore) été justifiée, alors que la faute des Etats-Unis, dont une relayeuse s'est emparée du témoin bien en dehors de la zone prévue à cet effet, était flagrante.

Dans ce contexte, décrocher une médaille serait un petit miracle.