Record de Belgique et éliminations belges, défaite anecdotique, forfait et geste fort: tout ce qu'il ne fallait pas louper ce lundi, à Tokyo

Ce n'était pas la nuit la plus chargée pour le Team Belgium, mais elle a toutefois été parsemée de bonnes nouvelles.

Record de Belgique et éliminations belges, défaite anecdotique, forfait et geste fort: tout ce qu'il ne fallait pas louper ce lundi, à Tokyo
©Belga

Côté belge

Tous les Belges engagés cette nuit à Tokyo sont rentrés au village olympique avec des bonnes nouvelles.

Imke Vervaet

(200m) s'est qualifiée pour les demi-finales en améliorant son record personnel, mais elle a échoué à se qualifier à l'étape suivante.

Elise Vanderelst

(1500m) a pour sa part signé le deuxième chrono de sa carrière pour se hisser en demi-finale via les repêchages.

Du côté du

kayak

, la paire composée d'Hermien Peters et Lize Broekx est en demi-finales du biplace (K2) sur 500 mètres tandis que Artuur Peters est en demi-finales du kayak monoplace (K1) sur 1000 mètres.

Pendant ce temps,

Nina Derwael

savoure son titre olympique et répond aux nombreuses sollicitations dont elle fait l'objet, notamment celle du roi.

Notons que notre haltérophile

Anna Van Bellinghen

s'est classée à la 11e place dans la catégorie des plus de 87 kg. La médaille d'or est revenue à la Chinoise Wenwen Li qui a soulevé 320 kg au total, signant un nouveau record olympique. Dans le groupe B lundi matin, Van Bellinghen a soulevé 96 kilos à l'arraché (la barre est saisie au sol et brandie au-dessus de la tête dans un seul mouvement) puis 123 kilos à l'épaulé-jeté (la barre est saisie au sol et d'abord posée sur l'avant des épaules et dans un second mouvement, brandie au-dessus de la tête à bout de bras) pour un total de 219 kilos.

Petit contre-temps, en revanche, pour les

Belgian Cats

. Notre équipe féminine de basket s'est inclinée face à la Chine, ce lundi. Rien de dramatique, toutefois, puisque la Belgique était déjà qualifiée pour les quarts de finale.

En début d'après-midi, les nouvelles étaient moins bonnes pour nos compatriotes qui ont tous été éliminés.

Jonathan Sacoor

a terminé 8e et dernier de sa demi-finale, alors que

Kévin Borlée

avat décidé de faire l'impasse pour se préserver en vue des relais.

Imke Vervaet

n'a également pas franchi le stade des demi-finales, prenant la 7e place de sa course.

Aux qualifications du saut à la perche, Fanny Smets n'a franchi qu'une seule barre avant de manquer ses trois essais à 4m40.

Paulien Couckuyt, quant à elle, est passée tout près d'une qualification pour la finale du 400m haies, pulvérisant à nouveau le record de Belgique en 54"47. Malheureusement ce n'était pas assez pour une place parmi les 8 meilleures athlètes.

A l'international

La Portoticaine

Jasmine Camacho-Quinn

a été sacrée championne olympique du 100 m haies, remportant la deuxième médaille d’or de l’histoire des Jeux pour son pays lundi à Tokyo, après le titre en tennis de Monica Puig en 2016.

Toujours en athlétisme, le Grec

Miltiadis Tentoglou

a été sacré champion olympique de la longueur avec un bond à 8,41 m à son dernier essai.

Le symbole fort de la nuit est venu de l'Américaine

Raven Saunders

, vice-championne olympique du lancer du poids, qui a célébré sa médaille d'argent avec un geste destiné aux personnes oppressées.

Signalons également l'incroyable "remontada" de

Sifan Hassan

dans la série du 1500m d'Elise Vanderelst. Après une chute, la Néerlandaise est parvenue à remporter la série grâce à un finish exceptionnel. Cette même Sifan Hassan a remporté le titre olympique sur 5.000 m dames.

Au 3 000m steeple, le Marocain El Bakkali a mis fin à l'hégémonie kenyanne pour décrocher l'or olympique.

L'Allemagne a battu le record du monde de poursuite par équipe dames en cyclisme sur piste lors des qualifications de l'épreuve lundi aux Jeux Olympiques de Tokyo.

La Chine a battu lundi à Tokyo le record du monde de vitesse par équipe féminine en 31.084 lors du premier tour des épreuves sur piste des Jeux Olympiques.

L'image amusante de la journée est venue du Britannique Tom Daley. Le plongeur a pour habitude de... tricoter, en attendant son tour. Histoire d'évacuer le stress.

Et l'énorme surprise du jour est... canadienne, avec l'exploit de l'équipe féminine de football qui s'est offert le scalp des Etats-Unis en demi-finale.

Enfin, après plusieurs forfaits,

Simone Biles

participera bel et bien à la finale de la poutre, ce mardi.

Sur le même sujet