Les heptathloniennes belges assurent, élimination sur le fil, records du monde: tout ce qu'il ne fallait pas louper ce mercredi à Tokyo

Nafi Thiam et Noor Vidts ont réussi leur entrée, catastrophe pour Thomas Van der Plaatsen.

G. Co.

Côté belge

On commence ce récapitulatif par l'heptathlon avec nos deux compatriotes, Noor Vidts mais surtout Nafi Thiam. Après la première journée, les deux Belges sont sur le podium provisoire mais devancées par une Néerlandaise: Anouk Vetter. Thiam a tout d'abord réalisé le meilleur chrono de sa saison sur 100m haies (13.54) tandis que Vidts a réalisé le meilleur temps personnel de sa carrière en 13.17. Sur le saut en hauteur, la championne olympique en titre a réussi son meilleur saut de la saison à 1m92. Noor Vidts a franchi la barre à 1m83.

En début d'après-midi, Thiam a de nouveau assuré au lancer du poids avec un meilleur jet à 14m82. Noor Vidts continuait, quant à elle, à surprendre avec un nouveau record personnel, à 14m33, avant d'enchaîner sur 200 mètres avec un nouveau record en 23.70. Nafi Thiam était plus en difficulté avec un temps décevant de 24.90, prenant donc la troisième place du classement provisoire au terme de cette première journée.

Au décathlon, notre seul représentant, Thomas Van der Plaetsen a été contraint à l'abandon après s'être blessé lors du saut en longueur. Il a dû être évacué du stade en chaise roulante.

En athlétisme toujours, Elise Vanderelst n'a pas été en mesure de se qualifier pour les demi-finales du 1 500m. Elle a pris la 11e place de sa course, remportée par la grande favorite Sifan Hassan.

En kayak, Hermien Peters a remporté sa série K 500m en 1'47"959 et se hisse en demi-finale. De son côté, Lize Broekx a terminé 7e de sa série en 1'52"476 et a dû passer par le repêchage pour se hisser en demi-finale.

En golf, Manon De Roey a pris la 23e après la première journée. Elle a rendu une carte de 71 coups, dans le par, et compte 5 coups de retard sur la Suédoise Madelene Sagström qui occupe la tête.

Désillusion pour notre équipe de basket féminine, ce mercredi en fin de matinée. Les Belgian Cats se sont fait sortir sur le fil par le Japon 85-86. Leur route s'arrête donc en quarts de finale.

Enfin, nouvelle déception pour le clan belge avec l'échec de ses cavaliers dans la course à la médaille au saut d'obstacles. Ni Wathelet, ni Guéry ni Bruynseelssur n'ont réussi le sans-faute nécessaire pour monter sur le podium. L'épreuve par équipes, prévue ce vendredi, reste toutefois notre meilleure chance en équitation.

À l'international

En finale du 400m haies, l'Américaine Sydney McLaughlin a pulvérisé son propre record du monde en 51"46 devant san compatriote Dalilah Muhammad qui a aussi fait mieux que l'ancien record du monde en 51"58. Du côté du 800 mètres messieurs, c'est le Kényan Emmanuel Korir qui s'est offert le titre tandis qu'André De Grasse a remporté la première médaille d'or de sa carrière en devançant les Américains Bednarek et Lyles sur 200 mètres.

Si Thomas Van der Plaetsen a été contraint à l'abandon, le décathlon a commencé de la meilleure des manières pour Damian Warner. Le Canadien a réalisé le meilleur temps des engagés sur le 100m (en 10.12) avant même de signer le record olympique dans un décathlon sur le saut en longueur. Il trône en tête du classement général après le lancer du poids. De son côté, le Français Kevin Mayer est en difficulté après trois épreuves et pointe à la 4e place. Le recordman du monde a avoué souffrir du dos, ce qui explique ses performances en demi-teinte.

La Brésilienne Ana Marcela Cunha est devenue championne olympique de nage en eau libre devant la Néerlandaise Sharon Van Rouwendaal, médaillée d'or à Rio et l'Australienne Kareena Lee.

En hockey, les Pays-Bas se sont qualifiés pour la finale du tournoi féminin après avoir facilement battu l'Allemagne 5-1. L'autre demi-finale opposera l'Argentine à l'Allemagne et débutera sur le coup de 12h (heure belge).

La Japonaise Sakura Yosozumi, 19 ans, est devenue la première championne olympique de park, l'une des deux disciplines du skateboard présentes aux JO. Elle s'est imposée devant sa compatriote, Kokona Hiraki, âgée de 12 ans à peine et la Britannique Sky Brown, âgée de 13 ans.

En fin de matinée, l'Italie, emmenée par Filippo Ganna, s'est adjugée le titre olympique en poursuite par équipes avec un nouveau record du monde. Le quatuor transalpin a réalisé un temps canon de 3'42"032, juste devant le Danemark qui a échoué d'un rien en 3'42"198.

Enfin, l'haltérophile transgenre, Laurel Hubbard, qui avait suscité la polémique lors de ces JO, a décidé de mettre un terme à sa carrière.