Une Brabançonne, une finale et une déception: journée contrastée pour les Belges ce vendredi à Tokyo

Une seule Belge était en action cette nuit à Tokyo.

Une Brabançonne, une finale et une déception: journée contrastée pour les Belges ce vendredi à Tokyo
© Montage
G. Co.

Côté belge

Au lendemain de la journée historique pour le sport belge, avec les médailles d'or des Red Lions en hockey et de Nafissatou Thiam en heptathlon, peu de Belges étaient en action sur les terrains de sport de Tokyo. Manon De Roey débutait ce jeudi sa troisième journée dans le tournoi de golf féminin. Mais celle-ci s'est moins bien passé que la veille puisque la Belge a reculé au 34e rang du classement général.

Dans la suite de la journée, on suivra attentivement les prestations de nos deux représentantes sur la Madison, Jolien D'Hoore et Lotte Kopecky, à partir de 10h30, toutes deux championnes du monde de la discipline en 2017.

En athlétisme, nos Belgian Tornados se sont brillamment qualifiés pour la finale du 4x400m en prenant la 3e place de sa série. Mais notre quatuor risque de perdre Jonathan Borlée qui a terminé blessé son passage de relais.

Avant que les Tornados n'entrent en scène, la Brabançonne avait retenti dans le stade olympique puisque Nafi Thiam a reçu sa médaille d'or à l'heptathlon. Revivez ce grand moment d'émotion ici.

Enfin, la journée belge s'est conclue par une belle confirmation avec la qualification pour la finale par équipes en saut d'obstacle. On parle évidemment d'équitation et d'une vraie chance de médaille. La finale se disputera ce samedi à midi.

À l'international

La seule médaille décernée cette nuit en athlétisme n'a pas été attribuée à Tokyo... mais à 1000 kilomètres au nord, à Sapporo, où se disputait le 50 km marche. C'est le Polonais Dawid Tomala qui s'est imposé devant l'Allemand Jonathan Hilbert et le Canadien Evan Dunfee. Le Français Yohann Diniz a été contraint à l'abandon, victime de problèmes gastriques, comme à Rio il y a 5 ans.

Autre titre décerné cette nuit : le beachvolley, qui a vu la paire américaine April Ross - Alix Klineman s'imposer en finale face aux Allemandes Laura Ludwig et Kira Walkenhorst.

Les Etats-Unis ont surclassé la Serbie en demi-finale du tournoi de basket féminin, vendredi à la Super Arena de Saitama aux Jeux Olympiques de Tokyo. Le Japon, tombeur des Belgian Cats, en a fait autant avec la France, un peu plus tard.

La France est définitivement un pays de sports collectifs : les handballeuses françaises se sont qualifiées pour la finale du tournoi olympique en venant à bout de la Suède 29-27. Elles disputeront la finale face aux favorites norvégiennes ou aux Russes.

En athlétisme, la session du soir a permis à Joshua Cheptegei de décrocher l'or sur 5000 mètres, à Shaunae Miller de remporter la finale du 400 mètres (et à Allyson Felix de glaner une médaille de bronze), à Faith Kipyegon de triompher en 1500 mètres (la Néerlandaise Sifan Hassan devant se contenter du bronze). Enfin, la grosse surprise est venue du relais 4x100 mètres italien, médaillé d'or au nez et à la barbe des Britanniques. Chez les femmes, ce sont les Jamaïcaines qui ont remporté ce même relais.

Sur le même sujet