L’orgueil d’une championne

L’orgueil d’une championne
©BELGA
C’est au cœur des moments difficiles que se révèlent les qualités des plus grands champions. Nafi Thiam n’en manque pas, de qualités, elle qui démontre depuis cinq ans qu’elle maîtrise mieux que quiconque l’art de combiner toutes les épreuves de l’heptathlon. À Tokyo, la championne olympique en titre a pourtant été malmenée, comme rarement depuis 2016. Éprouvée mentalement par des derniers jours de préparation stressants, elle n’a pas toujours excellé, en particulier lors de la première de ses deux journées de compétition, mais elle a toujours gardé le cap en pleine tempête. Sûre de sa force, jouant de son expérience, faisant appel à des ressources mentales exceptionnelles, elle s’est également reposée sur ce qui fait d’elle une championne… par définition : l’orgueil. Celui...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet