Décathlon : Jente Hauttekeete, vice-champion du monde juniors !

Le Gantois de 19 ans a décroché la médaille d’argent en décathlon ce samedi, à Nairobi, après un formidable duel avec le Tchèque Frantisek Doubek…

Décathlon : Jente Hauttekeete, vice-champion du monde juniors !
©BELGA

Sacré champion d’Europe juniors (-20 ans) du décathlon le 18 juillet, à Tallinn, Jente Hauttekeete espérait franchir un nouvel échelon ce samedi, à Nairobi, en décrochant le titre mondial. Malheureusement, après un formidable duel avec le Tchèque Frantisek Doubek, le Gantois de 19 ans a dû se contenter de la médaille d’argent. Mais qu’on ne s’y trompe pas : il s’agit d’un exploit, notre compatriote menant la compétition jusqu’à la huitième épreuve. Conseillé par ses parents, Hendrik Hauttekeete et Melanie Moreels, ancienne heptathlonienne, le jeune prodige a confirmé qu’il avait décidément un bel avenir devant lui !

Démarrée en trombe avec un chrono de 13.95 sur 110 m haies (nouveau record personnel), la deuxième journée a été fatale à Jente, moins fort que son rival tchèque au disque et au javelot, mais aussi moins heureux à la perche. Comptant quelque 227 points d’avance après les haies, notre compatriote a vu fondre son capital en raison des excellentes performances de son principal adversaire pour la médaille d’or tant convoitée.

Ainsi, Jente Hauttekeete connut un (premier) coup de mou au lancer du disque, qu’il ne propulsa qu’à 41,47 m, à son deuxième essai, soit plus de trois mètres en deçà de sa meilleure référence (44,89 m). Dans le même temps, Doubek lança, lui, à… 45,74 m (nouveau record personnel), réduisant l’écart à 139 points (6.056 pour 5.917) avant d’entamer le saut à la perche, une discipline toujours particulièrement délicate.

Le face-à-face entre les deux jeunes athlètes devint encore plus intense à l’issue de ce concours de perche remporté par l’impressionnant Danois Grönbech avec un saut à 5,00 m, devant… Doubek (4,80 m, un record personnel) et Hauttekeete (4,50 m, à son deuxième essai). Mauvaise affaire donc pour le Gantois qui voyait le Tchèque revenir à 50 points (8.016 pour 6.766) après huit épreuves avec, encore, le javelot et le 1.500 m.

Favori du javelot avec un record personnel (62,02 m), qu’il améliora à… 64,03 m (!) lors de son troisième lancer, le Tchèque prit la tête de ce décathlon, le Belge devant se contenter de 51,24 m (record perso : 54,28 m). Avant le 1.500 m final de ce Mondial juniors, Doubek possédait un avantage de 142 points (7.565 pour 7.423) sur Jente Hauttekeete. Un véritable gouffre à ce niveau de compétition !

Le 1.500 m fut un superbe baroud d’honneur du… duo belge. Emmené par Jef Misplon (vainqueur en 4’46.33 et sixième final avec 6.873 points), Jente Hauttekeete avait décidé de tenter le tout pour le tout. Le Gantois coupa la ligne en deuxième position (4’48.18), devant… Doubek (4’52.39), décrochant donc la médaille d’argent avec 8.053 pts, derrière le Tchèque, sacré champion du monde avec 8.169 pts (meilleure performance de l’année).

Une superbe première journée !

Jente Hauttekeete avait commencé son décathlon, vendredi, par deux victoires très convaincantes. La première sur 100 m en 10.89, la deuxième à la longueur avec 7,44 m. À chaque fois, le Gantois avait approché d’un centième et d’un centimètre (!) ses records personnels réussis le 12 juin, à Arona (Espagne). Mais il avait, surtout, dû attendre la validation de son deuxième saut, initialement déclaré nul par les officiels. Ce qui fut le cas suite à l’appel interjeté par la délégation belge. Soulagement car sa troisième tentative n’avait été mesurée qu’à 7,01 m, la différence représentant une centaine de points.

Fort de cette excellente nouvelle, notre compatriote passa au lancer du poids, où il assura encore avec un troisième essai à 15,61 m, cette fois à deux centimètres de sa meilleure marque datant du 31 juillet, à Saint-Nicolas. Avec un total intermédiaire de 2.632 points, Jente Hauttekeete devançait, alors, de 110 unités le Tchèque Doubek, déjà son principal concurrent pour le titre mondial.

Avec un saut à 2,09 m à la hauteur (encore une fois à un centimètre de son record personnel signé le 12 juin, à Arona !), Jente s’imposait largement, le deuxième (Doubek) devant se contenter de 1,97 m. Le Tchèque prenait sa revanche sur 400 m, l’emportant en 48.72, pour 48.99 au Belge qui signait néanmoins un nouveau record pour clôturer cette première journée avec un total de 4.381 points, devançant son rival de 208 unités. À mi-parcours, Jente Hauttekeete était alors sur les bases de son record de Belgique juniors (8.150 pts, cinquième performance mondiale de tous les temps !).

Sur le même sujet