WRC Catalogne ES5: Thierry Neuville se fâche et prend la tête

Notre compatriote signe son troisième scratch 7.9 devant Evans qu'il déloge de la tête pour trois dixièmes.

WRC Catalogne ES5: Thierry Neuville se fâche et prend la tête
©BELGA

Thierry Neuville frappe un grand coup dans cette cinquième spéciale où le Belge, très adroit lors du deuxième passage au milieu des rails et du gravier ramené sur la route, colle 7.9 à Elfyn Evans, deuxième, et 9.2 à Dani Sordo. Sébastien Ogier est 4e à 10.1 du pilote Hyundai.

"On a pu peaufiner les réglages et cela va mieux pour nous quand la route est sale," indique notre représentant qui prend la tête de l'épreuve pour 3 dixièmes devant Elfyn Evans qui s'est payé une frayeur. "Le gravier était renseigné par nos ouvreurs mais cela a été chaud quand même. Cela m'a refroidi pour le reste de la spéciale."

Au classement général, Sébastien Ogier toujours troisième est déjà à 18.3 ce qui est énorme sur l'asphalte catalan. La victoire devrait clairement se jouer entre le Belge et le Gallois.

Quatrième, Dani Sordo a pour objectif d'aller chercher le Français et le podium 5.7 devant lui. Kalle Rovanpera est un peu plus décroche à 34.6 et Adrien Fourmaux déjà à 1.07.4

ES4: Meilleur temps pour Neuville, Tanak sort

Hyundai a soufflé le chaud et le froid dans cette 4e spéciale avec le meilleur temps, son deuxième mais cette fois seul, signé par Thierry Neuville. Le Belge devance de trois dixièmes le leader Elfyn Evans. Sébastien Ogier suite à 3.3 dans la spéciale. Au général, le Gallois garde 7.6 d'avance sur notre compatriote, tandis que Sébastien Ogier est désormais à 15.6.

Mauvaise nouvelle par contre pour Ott Tanak. Pas dans le coup depuis le début de la journée, l'Estonien est sorti de la route pour le compte. On ignore encore s'il pourra repartir demain.

ES2-3: Neuville signe un scratch et tente de suivre le rythme infernal de Evans

Malgré une Hyundai qu'il juge clairement sous-vireuse et ne le met pas en confiance, l'obligeant à relâcher en milieu de virages rapides, Thierry Neuville a réussi à signer le meilleur temps dans l'ES2, à égalité avec Elfyn Evans très en forme ce matin puisque le Gallois a encore décroché un troisième scratch dans l'ES3 pour porter son avance sur le Belge à 7.9 à l'issue de la première boucle.

"On doit corriger nos réglages à l'assistance pour corriger ce sous-virage nous empêchant d'attaquer comme on le voudrait," commentait le Belge de retour au parc.

Sébastien Ogier pointeau 3e rang à 12.6, 3.1 devant le héros local Dani Sordo.

Derrière Kalle Rovanpera accuse déjà un retard de 25.1 et ne pourra pas jouer la victoire, tandis que Ott Tanak victime d'un gros tête-à-queue dès le départ de l'ES2 est déjà à 33.1.

ES1: Evans creuse d'emblée l'écart, Neuville 2e

Sur la lancée de son récent succès en Finlande, Elfyn Evans a bondi dès la première spéciale du Rallye de Catalogne. En 17,7 km sur un asphalte sec où les écarts se comptent généralement en dixièmes de seconde, le pilote Toyota a d'emblée frappé fort avec un chrono de 10.16.9 soit 5.1 de mieux qu'un Thierry Neuville se plaignant, comme souvent en début d'épreuve, des réglages de sa Hyundai: "Elle sousvire trop, je dois rester au milieu de la route," a commenté le Belge rejoint par son équipier Ott Tanak. "Je ne suis pas en confiance, trop de soutirage," confirme l'Estonien quatrième à neuf secondes. C'est beaucoup. Entre les deux pilotes Hyundai on retrouve Sébastien Ogier, troisième à 8.1.

Le héros local Dani Sordo qui a annoncé jeudi que 2022 serait sa dernière année en WRC ne pointe qu'au 5e rang à 9.2, 1.2 devant la troisième Yaris de Kalle Rovanpera.

Premier pilote Ford, Adrian Fourmaux est à 21.2. Takamoto Katsuta a tapé le rail à quelques kilomètres de l'arrivée et c'en est déjà terminé pour aujourd'hui pour le Japonais.