Exploit : Kristian Blummenfelt a battu le record du monde de l’Ironman ce dimanche, à Cozumel !

Champion olympique à Tokyo, le Norvégien de 27 ans a établi un incroyable chrono de 7h21’12 pour sa première expérience sur la distance mythique…

Exploit : Kristian Blummenfelt a battu le record du monde de l’Ironman ce dimanche, à Cozumel !
©D. R.

Incroyable Kristian Blummenfelt ! Pour sa première expérience sur Ironman ce dimanche, à Cozumel (Mexique), le Norvégien a ni plus ni moins battu le record du monde, bouclant les 3,8 km de natation, 180 km à vélo, 42 km à pied en 7h21’12, soit plus de six minutes de mieux que Jan Frodeno (7h27’53), champion olympique en 2008, à Pékin, et triple vainqueur de l'Ironman d'Hawaï. Mais attention : cette performance hors du commun risque de ne pas être officiellement homologuée en raison des conditions (tempête) de la natation dans l’océan…

Il n’empêche, le champion olympique de Tokyo a frappé un énorme coup.

Sorti de l'eau en deuxième position, derrière l'Allemand Schuster (39'41 pour 39'39), Blummenfelt a placé une terrible accélération entre le 55e et le 100e km à vélo, lâchant tous ses adversaires, sauf le Suédois Nilsson, qui l'a payé très cher par après. Au bout des 180 km, le Norvégien volant a posé sa machine avec plus de huit minutes d'avance sur tous ses rivaux, après avoir roulé à… 44,5 km/h de moyenne, soit en 4h02'40.

Mais ce n'était encore rien à côté de son marathon puisque Blummie a couru les 42 km en 2h35'24, pour un chrono total de 7h21'12 ! Face à un tel phénomène, le Suisse Wild, deuxième, a terminé à 15'23 et l'Allemand Schuster, troisième, à 20'20. Encore sixième à la sortie de la deuxième transition, Pieter Heemeryck a, lui, abandonné. Le Brabançon n'en a pas encore fini avec ses démons en course à pied.