Eleonor Sana : du ski au code, un parcours bien rempli

À seulement 24 ans, Eleonor Sana a un CV bien rempli : championne mondiale et paralympique de handiski, et désormais en formation pour devenir développeuse web.

Lina Triniac

C'est en 2014 que l'aventure d'Eleonor Sana commence sur les pistes. Enfin presque. Depuis toute jeune, cette Wallonne de 24 ans dévale les pistes avec ses parents et ses frères et sœurs.

Et c'est en famille qu'elle se lance dans le handiski. Accompagnée de sa sœur Chloé, qui est valide, elle se donne quatre ans pour arriver jusqu'aux Jeux paralympiques de Pyeongchang de 2018. Ensemble, elles ont décroché la médaille de bronze, mais également la médaille d'argent des Mondiaux de handiski en 2017. Une belle aventure pour cette sportive de la première heure, qui a pratiqué la gymnastique jusqu'en 2014.

Après les Jeux paralympiques, la jeune championne ne s'arrête pas là. Même si le sport en compétition est terminé pour elle, elle décide de reprendre des études. Depuis 2018 elle a donc suivi une formation de masseuse, de kinésithérapeute, puis de masseuse en oncologie pédiatrique, pour enfin suivre une formation en codage informatique pour devenir développeuse web.

Quant à savoir si elle va un jour remonter sur des skis pour faire de la compétition, la jeune femme est ferme : c'est non ! Elle continue à faire du sport pour elle, sans contraintes, et surtout pour le plaisir.