Nafi Thiam après son huitième Golden Spike: "Contente, car la plupart des autres ont été volés"

Nafi Thiam a reçu son huitième Spike d'Or consécutif, samedi à Malines.

Belga
Nafi Thiam après son huitième Golden Spike: "Contente, car la plupart des autres ont été volés"
©BELGA

La double championne olympique de l'heptathlon a expliqué que la plupart de ses précédents trophées récompensant la meilleure athlète belge de l'année écoulée avaient été volés. "Je suis contente qu'il y ait un autre trophée, car la plupart de mes Golden Spikes ont été volés lorsque la maison de ma mère a été cambriolée. Je pense que ces cambrioleurs ont pensé que ces trophées avaient une valeur réelle. J'ai encore une place de libre."

Qu'elle ait pu prolonger son titre olympique à Tokyo reste quelque chose de spécial pour Thiam. "Je suis très fière. Le titre de championne olympique reste si particulier qu'il ne sera jamais complètement assimilé, mais il commence à l'être et il motive surtout à continuer." En attendant, la championne des épreuves multiples évoque ses objectifs de l'année 2022. "Plus qu'un nouveau titre, je pense à un total", précise-t-elle. "J'aimerais vraiment établir une autre meilleure performance, et dans ce cas battre ce record d'Europe". Avec ses 7.013 points, Thiam est toujours à dix-neuf points du record européen détenu par la Suédoise Karolina Klüft (7.032).

L'été d'athlétisme à venir sera très chargé avec les championnats du monde à Eugene en juillet (15-24) et les championnats européens à Munich en août (15-21). "Mon objectif est de faire les deux, mais vous ne pouvez pas atteindre deux fois le pic de forme en trois semaines", dit Thiam. "Vous devez faire un choix, et je pense que le championnat du monde est plus important. Je veux être en pleine forme là-bas. Il est possible que je fasse du saut en longueur ou du saut en hauteur à Munich, si je sens que mon corps n'est pas prêt pour un autre heptathlon."

Thiam a également parlé de Noor Vidts, la toute nouvelle championne du monde de pentathlon. Sera-t-elle une concurrente de choix dans les années à venir ? "Elle l'est déjà. Si vous pouvez attendre quelqu'un l'été prochain, ce sera elle", a-t-elle conclu.

Noor Vidts, Spike d'argent : "J'ai compris que je pouvais faire plus que participer"

Huit jours après son titre mondial de pentathlon en salle à Belgrade, Noor Vidts a reçu le Spike d'argent samedi à Malines. C'est avec fierté qu'elle a évoqué l'année 2021, au cours de laquelle elle a remporté l'argent aux Championnats d'Europe en salle en pentathlon et a terminé quatrième en heptathlon aux Jeux de Tokyo. "Ce fut une super année", a dit Vidts. "L'année où j'ai où j'ai compris que je pouvais faire plus que participer." Et cela lui a également permis d'obtenir le meilleur résultat de son histoire au Spike d'Or qui récompense les meilleurs athlètes belges de l'année écoulée "J'ai été sur la longue liste à plusieurs reprises, mais je n'ai jamais terminé parmi les trois premières", dit-elle. "Je suis heureuse que de nombreuses personnes ont remarqué le fait que j'ai eu une excellente année."

La semaine écoulée a été chargée pour la nouvelle championne du monde. "Il y a eu beaucoup de fêtes", a déclaré Vidts. "J'ai mangé beaucoup de desserts, mais c'était chouette. Les obligations médiatiques m'ont plu. J'ai été heureuse de célébrer avec mes amis et ma famille, et de travailler un peu pour mes études les deux derniers jours. Cela doit aussi être fait."

Elle n'aura pas beaucoup de temps pour souffler. Dimanche, Vidts part pour un stage d'entraînement de trois semaines à Chypre. "La première semaine sera très calme", explique-t-elle. "Simplement rester en mouvement. Les semaines suivantes, je commencerai vraiment à me préparer pour la saison d'été."

La question de savoir si Vidts visera les championnats du monde ou les championnats d'Europe cet été, et si elle fera un heptathlon auparavant, n'est pas encore tranchée. "Je n'ai pas encore eu le temps de faire un planning. Ce sera pour le stage d'entraînement", a-t-elle conclu.

Elise Vanderelst, Spike de Bronze, "rêve d'une médaille à l'Euro de Munich"

Elise Vanderelst a reçu le Spike de Bronze samedi à Malines. La Montoise, championne d'Europe du 1500 m en salle en 2021 à Torun, a confié qu'elle rêvait d'une médaille aux championnats d'Europe d'athlétisme l'été prochain en Bavière. "C'était une année improbable, dont surtout mon titre européen reste dans ma mémoire", a déclaré Vanderelst. "Mes records de Belgique et ma demi-finale aux Jeux Olympiques, c'était bien aussi, mais si les gens me parlent de quelque chose, c'est de cette médaille d'or des championnats d'Europe en salle." L'été prochain, elle vise à la fois les championnats du monde à Eugene et les championnats d'Europe à Munich, mais ces derniers sont prioritaires. "Aux championnats du monde, je veux surtout acquérir de l'expérience au plus haut niveau, tandis que je vais aux Championnats européens pour être vraiment performante", dit-elle. "Là-bas, je veux finir au moins dans le top 5, car c'est l'objectif de mon contrat, mais je rêve d'une médaille à Munich."

Vanderelst a obtenu tout comme Paulien Couckuyt dix-huit points au classement du Spike d'Or, mais elle était plus souvent en tête des votes et a donc reçu le Spike de Bronze derrière Nafi Thiam (Or) et Noor Vidts (Argent). Couckuyt a des ambitions similaires l'été prochain. "J'ai toujours eu à l'esprit que les championnats d'Europe sont beaucoup plus importants pour moi que les championnats du monde", a déclaré la détentrice du record national du 400 mètres haies. "Après ma neuvième place à Tokyo, je rêve d'une finale à Eugene, mais aux Championnats d'Europe, je vise encore plus haut. Lutter pour les médailles est ce qui est de plus beau. Alors je ne vais pas cacher que je rêve secrètement d'une place sur le podium à Munich", a conclu Couckuyt.

Koen Naert, Spike d'Argent masculin: "Tout sur les championnats d'Europe et pas de Mondiaux"

Koen Naert a remporté le Spike d'Argent masculin samedi à Malines, résultat de sa dixième place lors du marathon olympique. Il a ensuite déclaré qu'il ne participerait pas aux Championnats du monde d'athlétisme à Eugene en août. "Ce fut la meilleure année de ma carrière", a déclaré Naert à propos de 2021. "L'expérience de mon titre européen 2018 ne pouvait pas être surpassée, mais ma forme était meilleure que jamais. J'en suis sûr." Lorsqu'il a appris qu'il avait reçu le Spike d'Argent, le Flandrien était plutôt ravi. "Oui ! Je suis vraiment satisfait", a-t-il déclaré. "Et maintenant, je suis ici dans mon petit pull au lieu d'être en costume. Je ne pensais pas que je finirais si haut."

Naert ne courra pas de marathon de printemps cette année, et ne prendra pas le départ des championnats du monde à Eugene en août, bien qu'il soit qualifié. "Si je n'avais pas été champion en titre de l'Euro, le choix aurait été difficile", dit-il. "Mais, je veux absolument défendre mon titre, donc je mise tout sur les championnats d'Europe et renonce aux championnats du monde. En 2023, il y a déjà un autre championnat du monde à Budapest, donc le choix a été rapidement fait."

Secrètement, Naert espère simplement décrocher à nouveau l'or à Munich. "La situation a changé. On va me regarder beaucoup plus, mais bien sûr, je veux faire aussi bien qu'en 2018. Travailler à un grand objectif est ce que je fais de bien et je veux le montrer encore cette année. Cela dépendra aussi un peu de qui choisira les championnats du monde et qui choisira les championnats d'Europe".