Spikes d'Or: huitième trophée consécutif pour Nafi Thiam, et second pour Bashir Abdi

Sacrée championne olympique de l'heptathlon l'été dernier à Tokyo, cinq ans après avoir déjà connu la gloire olympique à Rio, Nafi Thiam a obtenu son 8e Spike d'Or consécutif samedi à Malines.

Spikes d'Or: huitième trophée consécutif pour Nafi Thiam, et second pour Bashir Abdi
©BELGA

La Namuroise de 27 ans, qui fut aussi sacrée championne d'Europe de pentathlon en salle à Torun, est ainsi récompensée comme la meilleure athlète belge en 2021. Un titre qu'elle monopolise depuis 2013. Le trophée chez les messieurs n'a pas non plus constitué une surprise avec le choix de Bashir Abdi. Le Gantois de 33 ans a remporté la médaille de bronze du marathon des JO de Tokyo et établi un nouveau record d'Europe lors du marathon de Rotterdam en octobre. Il a récolté 99 points. Il avait obtenu un premier Spike d'or en 2019.

L'équipe belge de l'année est celle du relais 4x400 m masculin. Les Tornados ont pris la 4e place aux JO avec un nouveau record de Belgique.

Les espoirs de l'année sont la sprinteuse Rani Rosius (vice-championne d'Europe espoirs/U23 du 100 m) et le décathlonien Jente Hautekeette (vice-champion du monde junior et champion d'Europe junior).

Derrière les Spikes d'or, ceux d'argent sont revenus à Noor Vidts (4e de l'heptathlon à Tokyo et vice-championne d'Europe de pentathlon en salle) qui a obtenu 57 voix contre 98 à Thiam et à Koen Naert (10e du marathon olympique) qui rassemblé 34 points. Ceux de bronze sont revenus à Elise Vanderelst (championne d'Europe du 1500 m en salle), grâce à ses 18 points (autant que Paulien Couckuyt devancée au plus grand nombre de meilleures places), et à Eliott Crestan (vice-champion d'Europe espoirs du 800 m et 13e des JO de Tokyo) qui a recueilli 32 suffrages.

Peter Genyn est l'athlète paralympique de l'année.

Les trophées n'avaient pas été décernés en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.