Enorme désillusion pour Elise Vanderelst aux Mondiaux d'athlétisme: "Tous les feux étaient au vert, je ne comprends pas"

La Montoise, 11e de sa course et 35e à l’issue du 1er tour, cherchait de vaines explications à chaud.

Enorme désillusion pour Elise Vanderelst aux Mondiaux d'athlétisme: "Tous les feux étaient au vert, je ne comprends pas"
©BELGA

Après l’élimination de Thomas Carmoy en qualifications du saut en hauteur, celle du relais 4x400m mixte en séries de l’épreuve et celle de Vanessa Sterckendries en qualifications du lancer du marteau, la mauvaise première journée des athlètes belges s’est malheureusement confirmée, vendredi soir, aux championnats du monde d’Eugene. Si la sortie de Tim Van de Velde (qui s’est blessé à la cheville de surcroît) en séries du 3000m steeple ne constitue pas une surprise (il termine 40e et dernier), l’élimination d’emblée d’Elise Vanderelst sur 1500m a, elle, fait très mal.

Engagée dans la première série, la détentrice du record de Belgique (4.02.63) a subi la course sans pouvoir réagir quand l'allure s'est accélérée à 500m de l'arrivée et elle a terminé difficilement, prenant la 11e place en 4.10.45. Les yeux rougis par la déception, Elise témoignait de son "incompréhension totale" après cette contre-performance. "Désolée, je ne sais pas quoi dire", dira-t-elle brièvement aux médias dans la zone d'interview. Avant de se poser un peu plus loin, puis de revenir pour donner plus de commentaires.

"Tous les feux étaient pourtant au vert, je ne comprends pas", reprenait-elle. "J'avais fait un bon dernier 800m en Belgique avant de partir aux Etats-Unis, mon acclimatation s'est bien passée, j'ai bien dormi, mes derniers entraînements étaient bons, j'ai tout fait convenablement. Mon coach m'a même dit 'tu es prête', le kiné m'a massée et a senti que j'étais bien détendue au plan musculaire."

Comment a-t-elle donc vécu la course ? "Quand c'est parti, je n'ai pas su aller avec les filles. Je n'avais pas les jambes. Mais en réalité dès le début de la course, j'ai senti que je n'étais pas trop dedans. J'ai l'impression que c'est le même scénario que l'an dernier au Mémorial Van Damme quand je n'avais pas très bien couru et où, à la fin, je n'avançais plus. Mais j'avais l'excuse de la fin de saison, ici ce n'est pas le cas. Je n'ai pas fait d'indoor, je suis même fraîche pour le moment. C'est donc très étonnant. D'accord, je suis encore jeune mais je courais déjà en 4.05 en 2018, alors j'aurais dû faire mieux en 2022. C'est comme ça, mais c'est difficile à accepter."

Enorme désillusion pour Elise Vanderelst aux Mondiaux d'athlétisme: "Tous les feux étaient au vert, je ne comprends pas"
©PHOTO NEWS


La protégée de Raymond Castiaux aura certainement à coeur de se rattraper le mois prochain aux championnats d'Europe de Munich. "Il y a encore cet objectif-là, effectivement. Je vais encore faire un stage d'une semaine à Font Romeu, puis passer quelques jours en Lozère avant Munich. J'espère performer là-bas, au moins faire un bon chrono. Et il y aura encore le Mémorial Van Damme ensuite..."La saison d'Elise Vanderelst est donc loin d'être finie. Mais il faudra d'abord rapidement comprendre le pourquoi de cette course manquée dans l'Oregon.