Une excellente première journée pour Nafi Thiam aux Mondiaux d'Eugene : "Je n’ai fait aucune erreur"

Notre compatriote possède un avantage de 61 points sur la Néerlandaise Anouk Vetter à l’issue de la première journée de compétition.

Une excellente première journée pour Nafi Thiam aux Mondiaux d'Eugene : "Je n’ai fait aucune erreur"
©AP

En reconquête du titre mondial de l’heptathlon, qu’elle avait remporté en 2017 avant de s’emparer de la médaille d’argent deux ans plus tard, Nafi Thiam a effectué une excellente première journée, ce dimanche, à Eugene. À l’issue de celle-ci, elle compte 4.071 points et possède une avance de 15 points sur son record. Ses plus proches poursuivantes sont la Néerlandaise Anouk Vetter (4010 pts) et l’Américaine Anna Hall (3991 pts).

"Je suis très contente !" dit la double championne olympique. "Je me sentais bien cette semaine. Contrairement à Tokyo, j'ai eu l'occasion de faire une bonne fin de préparation et cela s'est vu. Je n'ai pas fait d'erreur pendant cette première journée et j'au surtout commencé avec un record personnel : ça met en confiance, à partir de là mon heptathlon était bien lancé."

Sur 100m haies, son chrono de 13.34 tenait bon depuis cinq ans ! Avec 13.21, une amélioration de 13 centièmes de sa meilleure marque, Nafi Thiam a frappé un grand coup et lancé idéalement sa compétition. Le saut en hauteur a ensuite renforcé cette confiance même s’il a fallu trois tentatives et quelques réglages à l’élève de Roger Lespagnard pour effacer la barre à 1,92m. À 1,95m, synonyme de record des championnats, elle réussit en effet à s’élever dès le premier essai au-dessus d’une barre ayant tremblé lors du franchissement. Mais qu’importe, Nafi Thiam, qui n’avait plus sauté aussi haut depuis la dernière édition des championnats du monde, en 2019, à Doha, récoltait de précieux points lors de cette seconde épreuve.

"Le seul problème, c'est que l'horaire était calculé un peu juste et que le lancer du poids arrivait beaucoup trop vite après la hauteur" , explique Nafi. "J'ai eu à peine le temps d'enfiler mes chaussures pour le poids. Ce n'est pas top. L'influx redescend inévitablement et après une épreuve assez longue, tu as juste envie de te poser cinq minutes, de te remobiliser et de t'échauffer correctement. Mais bon, je fais 15 mètres (Ndlr : 15,03m au troisième essai), c'est toujours bien."

De quoi, surtout, limiter l’écart sur deux de ses principales concurrentes, Anouk Vetter (16,25m) et la Polonaise Adrianna Sulek (14,13m) qui ont, chacune, établi un record.

Une gêne à l'ischio

Vint ensuite, en soirée, le 200m, une épreuve au départ de laquelle Nafi Thiam ne se sentait pas trop bien, comme elle le confiera dans la zone d’interview.

"Mon ischio m’a vraiment gênée à l’échauffement, je n’étais pas bien. J’espère que ça ira pour demain. Sinon, dans la course en elle-même, le vent m’a assez surprise, il y en avait beaucoup dans le virage. Mais avec un chrono de 24.39, je ne suis qu’à deux centièmes de mon record et c’est mon meilleur 200m en championnats. Donc je suis satisfaite. Je vais bien faire ma récupération et essayer de bien dormir."

Pour l'anecdote, Nafi, qui s'est élancée du couloir 2, avait été placée initialement au couloir 1. "Mais on a réussi à faire bouger les choses, c'était complètement anormal" , glisse Roger Lespagnard, son entraîneur. "Je pense que ça va être une belle bagarre avec Vetter ce lundi. On va compter les points ! Je sais qu'elle est motivée par la longueur, qui est très importante et qui peut lui faire gagner quelques bons points. Ce sera une belle compétition, certes tôt le matin. Au javelot, selon ce que vois à l'entraînement où elle lance à 47m, je ne suis pas inquiet. Son ischio douloureux ? Si elle n'a pas mal, c'est qu'elle ne va pas bien. Ne nous inquiétons pas !"

De son côté, Noor Vidts a réussi un bonne première journée également et occupe la 5e place provisoire avec 3921 points, à 70 points du podium. Elle a établi un nouveau record, au poids (14,43m), et réussi 13.20 sur les haies, 1,83m à la hauteur, ainsi que 23.92 sur 200m.