"Aller en finale européenne, c’est un impératif" : qui est Camille Laus, cet espoir belge de l'athlétisme?

Camille Laus veut absolument ramener une médaille pour la Belgique en finale du 4x400 m des championnats européens.

D.L. et G.V.
European Championship Athletics Munich 2022
©Photo News

Camille Laus, figure de notre 4x400 féminin, a commencé l’athlétisme en 2007. Ancienne gymnaste, la jeune femme originaire de Tournai a très vite été considérée comme un grand espoir de notre athlétisme national grâce à une pointe de vitesse impressionnante. Elle rejoignait en 2011 l’équipe de Jacques Borlée avant de devenir championne de Belgique de saut en longueur en 2013.

Mais c’est à Bern en juin 2018, lors d’un meeting, que Camille Laus et ses compatriotes Hanne Claes, Margo Van Puyvelde et Cynthia Bolingo ont eu l’occasion de signer une référence chronométrique. Ni plus ni moins que le record de Belgique du 4x400 féminin en 3.29.06. Dernière relayeuse, Camille avait achevé le travail d’un team qui effaçait alors une marque vieille de près de 40 ans, le précédent record datant des Jeux olympiques 1980 (NdlR : record amélioré depuis).

L’Athlète tournaisienne est aujourd’hui capitaine des Belgian Cheetahs (NdlR : relais qui sort d’une finale mondiale il y a trois semaines à Eugene aux États-Unis et d’une finale olympique il y a un an à Tokyo au Japon.) et disputait ce vendredi les séries du 4x400 féminin. La finale en poche en terminant deuxième, la coureuse de 29 ans vise un podium européen pour la Belgique.

L'athlétisme a beau être un sport qui est profondément individualiste, pour Camille Laus, depuis qu'elle a trouvé dans le 400 mètres la meilleure manière de s'exprimer sur la piste, le plus important reste le collectif. Celui des Cheetahs. "Je donnerai toujours la priorité au relais car, ce n'est nullement un tabou pour moi, c'est avec lui que j'ai le plus de chances de courir de grandes finales et de signer des résultats sur la scène internationale. Aller en finale européenne, c'est un impératif. Avec son statut et ses récents résultats, le relais belge doit être finaliste à cet Euro et doit même viser une médaille."